Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Eric Correia veut que la Creuse cultive du cannabis à visée thérapeutique

vendredi 2 février 2018 à 12:51 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Berry, France Bleu Creuse et France Bleu

Dans le cadre du plan de revitalisation, le président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret, Eric Correia, a proposé au préfet de faire de la Creuse le département pilote dans la production de cannabis à visée thérapeutique.

Le cannabis à usage thérapeutique n'est pas encore autorisé en France.
Le cannabis à usage thérapeutique n'est pas encore autorisé en France. © Maxppp - Maxppp

Creuse, France

Eric Correia a divulgué la nouvelle au détour d'une phrase : le président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret, également conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, veut que la Creuse devienne le département pilote en France pour la production de cannabis à visée thérapeutique.

Le cannabis thérapeutique, solution médicale et économique

Le cannabis, même à visée médicale, n'est pas autorisé en France. Cela reste un sujet tabou. Mais pour Eric Correia, qui travaille toujours comme infirmier anesthésiste, c'est un enjeu important. "Des publications médicales le prouvent, le cannabis est efficace pour soulager des patients qui souffrent de pathologies chroniques, souligne l'élu creusois. Avec, on prend moins de médicaments".

On ne peut pas laisser nos patients dans la douleur quand il existe des solutions pour les aider" - Eric Correia

Le président du Grand Guéret y voit également un intérêt économique. Dans le cadre du plan de revitalisation de la Creuse, Eric Correia propose que cela puisse être une mesure dérogatoire. "Mais uniquement dans notre département, insiste l'élu. Il prend l'exemple du Colorado qui a légalisé le cannabis à des fins thérapeutiques : "cet Etat américain, qui était déficitaire, redistribue aujourd'hui de l'argent à la population".

Eric Correia se dit même plutôt favorable à la légalisation du cannabis, une des propositions du candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon. Pour le conseiller régional, cela pourrait aussi régler des problèmes d'incivilité, de criminalité. "Combien de morts en France liés au trafic ? Combien de tribunaux engorgés ?", s'interroge Eric Correia. 

Demande déposée sur le bureau du préfet de la Creuse

Le président de la communauté d'agglomération a déposé sa proposition sur le bureau du préfet de la Creuse. Pour le moment, ce dernier n'a pas donné suite.