Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Erstein : la plateforme colis de La Poste tourne à plein régime à quelques heures des fêtes de Noël

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

C'est sans doute l'une des gagnantes de cette épidémie de Covid : la Poste. La livraison de colis connaît toujours une envolée pour les fêtes, mais cette année c'est particulièrement fort. La tendance est la même à la plateforme d'Erstein, l'une des 18 plateformes de tri Colissimo de France.

A Erstein, les employés traitent entre 240 et 250 000 colis chaque jour, soit une hausse de 30% par rapport à l'année dernière.
A Erstein, les employés traitent entre 240 et 250 000 colis chaque jour, soit une hausse de 30% par rapport à l'année dernière. - La Poste

Des colis à ne plus savoir où donner de la tête. Comme partout en France lors des fêtes de fin d'année, les livraisons de colis battent leur plein. Et cette année, la crise sanitaire a encore renforcé la tendance.

A Erstein, ces dernières semaines, les employés traitent entre 240 et 250 000 colis chaque jour, soit une hausse de 30% par rapport à l'année dernière. Les tapis roulants tournent 24h/24. Le record a été atteint le 8 décembre dernier avec 253 000 colis traités dans la journée. Des flux colossaux par rapport à l'an dernier. "L'année dernière, notre pic avait été de 220 000, donc on traite quasiment 35 000 colis supplémentaires", raconte Christian Dassonville, directeur de la plate-forme.

Deux fois plus d'employés que d'ordinaire

Et surtout cette année, cette période d'activité intense, pour les fêtes, a démarré bien plus tôt : autour du 1er novembre après l'annonce du reconfinement. Alors il a fallu recruter. "On a embauché à la fois des CDI et des intérimaires. Habituellement, nous sommes environ 70 sur la plateforme. Mais actuellement, avec les recrutements, nous sommes _entre 140 et 150_", constate le directeur. "C'est bien plus que l'an dernier, où nous étions au maximum 125".

Une partie des intérimaires restera jusqu'à la fin de la période des soldes fin janvier. Et certains seront embauchés. Car l'augmentation des colis est une tendance de fond. Chaque année, à Erstein, comme en France, le nombre de colis augmente de 10%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess