Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Espelette : une simulation d'attentat grandeur nature

mardi 12 juin 2018 à 23:21 Par Andde Irosbehere, France Bleu Pays Basque

Une prise d'otages, des coups de feu, et des victimes par terre sur la place centrale d'Espelette... Rassurez-vous, tout cela pour de faux. La commune a été le théâtre d'une simulation d'attentat ce mardi. Un exercice de la préfecture pour tester les secours et les forces de l'ordre

Des terroristes qui prennent pour cible des touristes en plein coeur d'Espelette. La préfecture voulait rendre les conditions les plus crédibles possibles pour cette exercice grandeur nature
Des terroristes qui prennent pour cible des touristes en plein coeur d'Espelette. La préfecture voulait rendre les conditions les plus crédibles possibles pour cette exercice grandeur nature © Radio France - Andde Irosbehere

Espelette, France

Du jamais-vu à Espelette. La place de la commune a été le théâtre d'une scène peu banale ce mardi... Durant une bonne partie de la journée, tout le centre-ville a été totalement bouclé pour une simulation d'attentat terroriste organisé par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Pompiers, SAMU, gendarmes, policiers, GIGN... 300 personnes étaient mobilisées pour cet exercice grandeur nature, ainsi qu'une cinquantaine d'acteurs joués par des élèves infirmiers venus de Pau.

C'est dans la salle du patronage d'Espelette qu'avait lieu la fausse prise d'otages - Radio France
C'est dans la salle du patronage d'Espelette qu'avait lieu la fausse prise d'otages © Radio France - Andde Irosbehere

Des coups de feu qui retentissent devant la poste... Un groupe de 4 terroristes qui arrive à bord d'une voiture bélier faisant un mort et une dizaine de blessés... Avant de se replier dans la salle du patronage et prendre en otage les occupants... Voilà le scénario imaginé par les services de sécurité et qu'ont dû gérer durant 4 heures les forces de l'ordre et les secours.

L'opération a duré 4 heures - Radio France
L'opération a duré 4 heures © Radio France - Andde Irosbehere

La scène est spectaculaire. Arrivée du GIGN, mise en place d'un corridor pour évacuer les blessés, puis neutralisation des derniers terroristes.... Tout cela sous les cris et les pleurs. Les étudiants infirmiers, à qui l'on avait distribué les rôles de "plastrons" le matin-même, ont joué le jeu.

Evacuation de faux blessés - Radio France
Evacuation de faux blessés © Radio France - Andde Irosbehere

Le but de l'exercice : permettre aux forces de l'ordre et aux secours de s'entraîner, et surtout, tester la coordination entre tous les services. Tout a bien fonctionné, se félicite la préfecture, qui tirera un bilan plus approfondi de cet exercice durant les prochains jours.

Gendarmes, policiers, pompiers, SAMU, GIGN, sans oublier les "plastrons", en tout 350 personnes étaient mobilisées pour cet exercice - Radio France
Gendarmes, policiers, pompiers, SAMU, GIGN, sans oublier les "plastrons", en tout 350 personnes étaient mobilisées pour cet exercice © Radio France - Andde Irosbehere

Cette opération n'est pas une première. L'an dernier le Zénith de Pau avait déjà acceuilli ce genre d'exercice. Cette-fois-ci la préfecture a souhaité mettre le cap sur une commune rurale et de moindre envergure. Espelette, qui accueillera le Tour de France fin juillet, a été retenu pour sa dimension très touristique.