Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essonne : finie la prévention, vous pouvez désormais perdre votre permis en cas de téléphone au volant

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le mois de mai, votre permis peut être suspendu si vous êtes surpris en train de téléphoner au volant et que vous commettez une autre infraction en même temps. La gendarmerie sanctionne désormais, dans ce département où de gros excès de vitesse ont été enregistrés pendant le confinement.

A Villabé, en Essonne, les gendarmes ont mené ce vendredi 17 juillet une opération pour sanctionner l'usage du téléphone au volant, alors que les comportements dangereux se multiplient sur la route
A Villabé, en Essonne, les gendarmes ont mené ce vendredi 17 juillet une opération pour sanctionner l'usage du téléphone au volant, alors que les comportements dangereux se multiplient sur la route © Radio France - Jeanne Daucé

En marge de ce nouveau week-end de départ en vacances, avec une journée classée rouge dans le sens des départs, la gendarmerie organise des opérations pour rappeler les règles de sécurité aux automobilistes. 

Deux infractions combinées pour la suspension de permis

Depuis le 22 mai, téléphoner au volant peut vous coûter votre permis si cette infraction est combinée avec une autre - si vous grillez un stop en téléphonant par exemple. 

Jusqu'à récemment, les gendarmes étaient dans la pédagogie, mais désormais c'est la phase de sanction qui s'est ouverte. A Villabé, ce vendredi 17 juillet, des gendarmes de la sécurité routière de l'Essonne ont indiqué les nouvelles règles aux automobilistes. 

760 permis suspendus en Essonne, entre la mi-mars et début juin

En cas de double infraction, dont une est l'usage du téléphone en conduisant, les gendarmes peuvent retenir le permis de conduire pendant trois jours. C'est ensuite le préfet de l'Essonne qui prend la décision de le suspendre, pour une durée de deux mois. Cette période "peut aller jusqu'à six mois, en cas d'accident corporel ou mortel", détaille le Lieutenant-Colonel Faure, chef d'Escadron de sécurité routière de l'Essonne.

Ces chiffres varient selon les départements, après discussion entre le parquet et la préfecture. L'Essonne est un département très concerné par la question : rien qu'entre le début du confinement, mi-mars, et la fin du déconfinement début juin, 760 permis ont été suspendus par les gendarmes de l'Essonne.

Les gros excès de vitesse encore trop nombreux en Essonne

Car depuis le déconfinement,en France, une hausse de 11 % des très gros excès de vitesse - c'est-à-dire supérieurs à 50 km/h - ont été enregistrés. En Essonne aussi, on a observé ce phénomène dangereux pendant le confinement : + 300 % pour les excès de vitesse allant de 30 à 50 km/h ; + 200 % d'excès de vitesse supérieurs de 50 km/h. 

Depuis le déconfinement, ces chiffres sont retombés - + 280% pour les excès de 30 à 50 km/h et + 90 % pour les excès de plus de 50 km/h

Il faut prendre conscience qu'il y a à nouveau du monde sur la route et qu'il faut réduire à tout prix cette vitesse

"Les gens ont roulé plus vite pendant le confinement, mais ils sont encore dans ce laisser-aller, cet effet grisant de n'avoir personne sur la route, analyse le Lieutenant-Colonel Faure. Maintenant il faut _prendre conscience qu'il y a à nouveau du monde sur la route et qu'il faut réduire à tout prix cette vitesse_, car les accidents mortels sont encore nombreux dans ce département". 

Depuis début 2020, en Essonne, sept accidents de la route mortels ont été enregistrés en zone gendarmerie. C'est un de plus que l'année passée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess