Société

Est-ce facile de partir en vacances?

France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 24 avril 2015 à 12:00

Les colonies de vacances sont de moins en moins fréquentées depuis 20 ans - illustration
Les colonies de vacances sont de moins en moins fréquentées depuis 20 ans - illustration © MaxPPP

Ce lundi, c'est le premier jour des vacances de printemps en Alsace. Un français sur quatre prévoit de partir selon un sondage OpinionWay.

Toujours selon ce sondage, si vous partez cela sera pour la moitié d'entre vous moins d'une semaine et en France. La bonne nouvelle, c'est que le budget vacances est en hausse: +176 euros par rapport à l'an dernier. Enfin, les français semblent mieux organisés puisque seulement 22% réserveront à la dernière minute cette année.

Mais la confédération syndicale des famille dans le Bas-Rhin tempère ces chiffres. Pour sa présidente, Francine Strobel, "la précarité s'est installée dans les familles" , difficile donc dans ces conditions de partir, d'autant plus qu'il y a de moins en moins de maison familiales qui peuvent accueillir des vacances en famille.

Hausse de la fréquentation dans les gîtes

Le gouvernement lançait lundi dernier une campagne de communication pour inciter les familles à inscrire leurs enfants en colonies de vacances, se voulant rassurant sur la sécurité et la qualité de l'encadrement. 

"En colo, j'ai confiance", "En colo, je m'amuse!" promettent les jeunes mis en scènes dans les affiches diffusées par le gouvernement. Un document pédagogique "14 questions clés" à destination des parents sera aussi distribué par le ministère de la Jeunesse, à l'origine de cette campagne dont l'objectif est de redonner des couleurs aux chiffres de fréquentation des colonies de vacances. Les "colos", qui ont attiré plus de 1,3 million d'enfants et de jeunes en 2014, connaissent une baisse continue de leur fréquentation depuis vingt ans.

Autre formule possible pour les vacances, les chambres d'hôtes. La saison s'annonce bonne dans le Bas-Rhin avec une légère hausse de la fréquentation pour ces vacances de printemps. "Ce qui attire les vacanciers en Alsace, c'est la diversité des choses à visiter" , souligne Maurice Waltsburger, président des gîtes de France 67.