Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On est de 8 à 18 heures dans le froid, sous la pluie" : Julien, un sans-abri à Laval

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Il a parfois l'impression d'être invisible comme la poubelle à côté de lui. C'est le sentiment de Julien, un sans-abri à Laval. Ils sont plusieurs à faire comme lui, à se poster dans l'avenue Robert Buron jusqu'à la gare. France Bleu Mayenne est allé à leur rencontre.

Julien (à g.) et Petit Jean s'assoient une bonne partie de la journée, devant des commerces de l'avenue Buron à Laval.
Julien (à g.) et Petit Jean s'assoient une bonne partie de la journée, devant des commerces de l'avenue Buron à Laval. © Radio France - Aurore Richard

Quand vous vous promenez avenue Robert Buron à Laval, vous croisez sûrement des sans-abri. Ils passent une partie de la journée, assis à faire la manche près des commerces jusqu'au niveau de la gare. Pour eux, c'est d'autant plus difficile en ce moment, en plein hiver.

Julien est à la rue depuis 2019. Avec son béret posé sur le bitume, il se poste devant le Carrefour City pour essayer de récolter quelques pièces pour lui et son petit frère : 

On passe toute la journée dans le froid, avec la pluie, de 8 à 18 heures. On essaie de s'abriter à la gare, la SNCF n'aime pas trop qu'on y aille mais c'est le seul endroit au chaud

En ce moment, les deux frères arrivent à trouver un hébergement pour la nuit via le 115. Ce n'est le cas de Petit Jean, assis un peu plus loin, devant une boulangerie : 

Le soir, je prends mes couvertures, je mets un peu à l'abri, sous un porche. C'est une association qui m'a donné cette couverture

Il peut aussi manger un vrai repas, au chaud, au niveau de la gare. C'est grâce au camion des Restos du Coeur qui en sert une soixantaine quasiment tous les soirs à Laval. "Le premier besoin, c'est de manger, mais le deuxième, c'est tout le reste de la vie. L'autre jour, j'ai par exemple aidé à faire des CV", explique Elisabeth Griot, la co-responsable de ce camion.

De l'aide pour les tâches administratives

Julien aura aussi besoin très prochainement d'un coup de pouce pour refaire sa carte d'identité et il pourra ensuite s'inscrire dans une agence d'intérim. Vous pouvez écouter son histoire

Ecoutez le témoignage de Julien, un jeune homme de 34 ans, sans-abri à Laval.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu