Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Accident de Millas

"On est très contrôlés" : le témoignage du patron d'une compagnie de cars basée en Ariège

lundi 18 décembre 2017 à 8:56 Par Vanessa Marguet, France Bleu Roussillon et France Bleu Occitanie

Après le drame de Millas, près de Perpignan, le directeur d'une compagnie de cars, les cars Barbe, basée en Ariège témoigne sur France Bleu Occitanie sur la réalité du métier de chauffeurs de cars. Pour Thomas Gayraud, il y a beaucoup de formations et de contrôles.

Les cars Barbe ont une flotte d'une quarantaine de véhicules en Ariège.
Les cars Barbe ont une flotte d'une quarantaine de véhicules en Ariège. © Radio France - Cars Barbe

Toulouse, France

Le terrible accident de Millas dans les Pyrénées-Orientales jeudi est encore dans toutes les têtes, cette collision entre un TER et un car scolaire sur un passage à niveau, qui a coûté la vie à 5 enfants et a fait de nombreux blessés. Sans spéculer sur les résultats de l'enquête judiciaire, France Bleu Occitanie a voulu décrypter le métier de chauffeur d'autocar et les questions de sécurité inhérentes avec Thomas Gayraud, le directeur des Cars BARBE basés à Saint-Jean-d'Aigues-Vives, près de Lavelanet en Ariège. 

Pas de risque zéro

Pour le responsable de cette société qui possède une quarantaine de véhicules et qui emploie autant de chauffeurs, ce genre de drame est forcément un moment difficile pour tout le monde. Il en a beaucoup parlé avec ses employés et a fait un rappel des règles de sécurité, car le "risque zéro n'existe pas" dans ce métier.  

Les chauffeurs de cars doivent suivre de nombreuses formations. Il n'y en a pas sur les passages à niveau, mais beaucoup sur le transport des enfants. Thomas Gayraud explique qu'avant chaque rentrée scolaire, les conseils départementaux organisent des formations sur la façon d'accueillir un jeune public, sur les risques à éviter avec les enfants à l'approche des cars.

Il y a un panel assez large de formations car c'est très réglementé ! 

Beaucoup de contrôles

Le directeur des Cars Barbe ajoute qu'il y a aussi beaucoup de contrôles des chauffeurs de cars, par les gendarmes ou les services de l'Etat. Il y a des contrôles surprises, aléatoires, que ce soit aux péages ou lors de rassemblements.

La semaine dernière, on a été contrôlé de façon surprise alors qu'on amenait un groupe au parc des expositions de Toulouse.

Thomas Gayraud s'attend à ce que le drame de Millas se traduise par un renforcement des contrôles dans les semaines à venir. Il explique aussi que c'est un métier exigeant.

Ecoutez l'interview de Thomas Gayraud, des cars Barbes, en direct sur France Bleu Occitanie