Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Et si votre maison devenait un décor de cinéma ?

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Touraine

L'agence régionale Ciclic lance un appel à tous les propriétaires de la Région Centre-Val-de-Loire : elle constitue un catalogue de lieux de tournage potentiels

Pas besoin d'avoir un château : Ciclic recherche toutes sortes de lieux de tournage
Pas besoin d'avoir un château : Ciclic recherche toutes sortes de lieux de tournage © Radio France - Vincent Pillet

Vous avez une maison ? Un pavillon ? Un jardin ? Un appartement ? Un embarcadère ? Une usine ? Une cabane ?  Bref, vous êtes propriétaires d'un lieu en région Centre-Val-de-Loire ? Vous pourriez bien vous retrouver à accueillir le tournage d'un film...

L'agence régionale Ciclic, qui travaille pour la sauvegarde du patrimoine audiovisuel et gère l'accueil de tournage, cherche à constituer un catalogue de lieux disponibles à proposer à des productions. "Nous avons énormément de demandes, de la part notamment de productions étrangères : coréennes, indiennes, Europe de l'Est... Notre région plaît parce qu'il y a le cadre, les châteaux, la Loire... et la proximité de Paris" explique Pierre Dallois,   responsable du service création image à Ciclic. 

Une location payante

Et il n'y a qu'un seul critère : être propriétaire. "Cela s'adresse à tous, du privé comme du public. Même un lieu moche ou commun, on peut penser que cela n'attirera pas... mais les réalisateurs ont besoin aussi de lieux plus classiques, ou très insolite comme une prison, un hôpital, un port..."

Avant de s'engager, il faut tout de même avoir bien conscience des contraintes que cela impose si le lieu devait être choisi : "On a coutume de dire que c'est une mini armée qui débarque... Il faut stocker le matériel, la régie, et pendant le tournage, le plus souvent, on ne peut pas habiter les lieux...". Il peut s'agir de tournage de films, de courts-métrages ou encore de séries.

Mais un dédommagement est bien sûr prévu : "Les propriétaires louent finalement leur bien, il y a des grilles tarifaires et on peut aider à fixer le prix" précise Pierre Dallois.

Générer de l'économie locale

Au delà du plaisir de voir notre région sur grand écran, l'objectif de Ciclic est d'encourager l'implantation de tournages localement qui génèrent une véritable économie. "Il y a bien sûr l’hébergement et la restauration de l'équipe, mais aussi la publicité que cela engendre pour la Région et l'emploi de personnels locaux, comme des techniciens par exemple" détaille Pierre Dallois. 

L'an passé, Ciclic a soutenu une soixantaine de projets en région Centre-Val-de-Loire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess