Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Et si vous appreniez à coder grâce à une console de jeu made in Saint-Étienne ?

mercredi 25 octobre 2017 à 22:08 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Le code, ça vous parle ? Ce langage permet de programmer des jeux vidéos ou encore les applications pour smartphone. Aurélien Rodot, Stéphanois de 25 ans, a créé une console de jeu pour mieux comprendre ce langage qui effraie au premier abord. Un succès mondial.

Aurélien Rodot et Sandra Genestrier se sont installés il y a à peine deux mois dans l'ancienne manufacture de Saint-Etienne, juste en face de la Cité du Design.
Aurélien Rodot et Sandra Genestrier se sont installés il y a à peine deux mois dans l'ancienne manufacture de Saint-Etienne, juste en face de la Cité du Design. © Radio France - Noémie Philippot

Saint-Étienne, France

Tout à commencé dans son bureau il y a trois ans. Aurélien Rodot était alors étudiant à l'Ecole nationale d'ingénieur de Saint-Étienne, et il s'est lancé dans la création de la première version de sa console, la Gamebuino, en partant d'un constat simple : le code fait peur. "On croit que c'est pour les geeks boutonneux", explique-t-il en riant, "mais en fait c'est beaucoup plus simple !"

Grâce à une imprimante 3D, il a pu "bricoler" dans son bureau la première version de la Gamebuino, une console plus petite qu'un smartphone, sur laquelle on retrouve les jeux phares des années 90, comme le Snake ou encore Pac Man. Pourquoi ? Surtout parce qu'ils sont simples à programmer, alors c'est idéal pour commencer, mais progressivement, les utilisateurs de la console peuvent aller beaucoup plus loin : "Ça c'est le premier pas, après on peut apprendre à coder, faire des jeux soi-même, et après on peut même aller au-delà, et s'en servir comme un outil de développement pour programmer un peu tout ce qu'on veut." Pour apprendre, ça se passe sur le site internet de la start-up, qui réunit une communauté de passionnée qui peuvent discuter sur un forum.

Une communauté mondiale, fan de la console stéphanoise

Les composants de la Gamebuino viennent tous de Saint-Etienne ou de la région : la coque en plastique est produite en Haute-Loire, l'habillage en bois est découpé au laser à Saint-Etienne, et l'assemblage se fait dans le bureau de l'entreprise. Ce petit concentré de technologie séduit dans le monde entier : 90% des ventes partent à l'étranger, aux Etats-Unis ou même en Asie !

La nouvelle version de la Gamebuino sera vendue entre 79 et 99 euros sur Kickstarter, une plateforme de financement participatif. - Radio France
La nouvelle version de la Gamebuino sera vendue entre 79 et 99 euros sur Kickstarter, une plateforme de financement participatif. © Radio France - Noémie Philippot

La start-up s'est tellement développée qu'Aurélien Rodot a pu embaucher. Sandra Généstrier est assistante de direction. Elle aussi est stéphanoise, et voir sa région représentée à l'étranger, c'est très important pour elle : "Je suis très attachée à Saint-Etienne, et du coup ça me fait très plaisir qu'on travaille avec des Ligériens et qu'on permette de mettre en valeur Saint-Etienne avec notre projet."

Aurélien Rodot vient de lancer une nouvelle version de sa Gamebuino, qui sera vendue entre 49 et 99 euros sur Kickstarter, un site de financement participatif. L'argent récolté servira a développer tout un matériel pédagogique, car le prochain objectif du jeune entrepreneur est de mettre à disposition son invention pour les professeurs de lycée et d'écoles d'ingénieurs.