Société

Etat d'urgence décrété en France, ce que ça veut dire pour le Vaucluse

Par Samia Belbachir, France Bleu Vaucluse samedi 14 novembre 2015 à 21:03

Rassemblement pacifique sur la place du Palais des Papes à Avignon
Rassemblement pacifique sur la place du Palais des Papes à Avignon © Maxppp

L'état d'urgence a été décrété par le Président de la République François Hollande en réaction aux attentats qui ont touché Paris et ont fait au moins 129 morts ce vendredi 13 novembre 2015.

L'état d'urgence est une mesure qui renforce les pouvoirs des préfets de département. C'est ce qui leur permet de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du territoire et des Français.

Chaque préfet a le droit s'il le juge nécessaire : d'interdire la circulation de personnes et de véhicules, d'interdire le séjour de toute personne qui pourrait entraver l'action de pouvoirs publics. L'état d'urgence c'est aussi la possibilité, sur demande du Ministère de l'Intérieur, d'assigner à résidence toute personne dont l'activité serait jugée dangereuse pour la population. C'est donc aussi la possibilité de mener des perquisitions de jour comme de nuit.

L'état d'urgence permet également, comme à Paris en ce moment même, la fermeture de lieux publics et l'interdiction de manifestations.

Grâce à l'état d'urgence le préfet de département peut rappeler les effectifs de police et de gendarmerie pour mener à bien les missions de sécurisation des populations.

L'Etat d'urgence, mesure reconductible

La loi limite la durée de l'état d'urgence à douze jours. Une durée qu'il est possible de prolonger par vote du parlement. Le préfet de Vaucluse, Bernard Gonzalez, l'a annoncé samedi, le gouvernement prévoit l'application de l'état d'urgence au moins jusqu'à la fin de la COP 21, le 11 décembre prochain.

Fermeture des frontières

L'état d'urgence décrété par le Président de la République François Hollande, s'accompagne également d'une fermeture des frontières. Dès la nuit de vendredi à samedi les contrôles douaniers ont été rétablis, des contrôles systématiques des personnes et véhicules sur toutes les frontières du territoire.

Aucune mesure appliquée dans le Vaucluse

Dans le Vaucluse aucune de ces mesures n'a encore été appliquée. Mais la situation peut évoluer d'heure en heure et de jour en jour. Le préfet se réserve le droit d'agir si la situation l'impose dans les jours qui viennent.

Une mesure qui fait partie de l'état d'urgence, et qui n'a pas été prise par le préfet mais par le rectorat sur demande du Ministère de l'Education nationale, c'est l'annulation de toute sortie scolaire jusqu'à nouvel ordre.