Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La procréation médicalement assistée pour toutes les femmes en débat à l'Assemblée Nationale

-
Par , France Bleu Picardie

Alors que s'ouvre le débat sur la loi bioéthique à l'Assemblée, le secrétaire de l'association Amiénoise Flash Our True Colors, qui défend les droits LGBTQI+ était l'invité de France Bleu Picardie. Pour Timothée Kunde, l'extension de la PMA à toutes les femmes c'est "la fin d'une hypocrisie".

L'extension de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes figure dans le projet de loi bioéthique
L'extension de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes figure dans le projet de loi bioéthique © Maxppp - Xavier de Torres

Des députés très engagés, près de trois semaines de débats et plus de 2.500 amendements. C'est le coup d'envoi ce mardi à l'Assemblée d'un marathon parlementaire sur le projet de loi bioéthique.  A partir de 16h30, pas moins de trois ministres se succéderont à la tribune de l'hémicycle pour défendre la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, en première lecture.

La fin d'une hypocrisie

Maintes fois repoussée, la mesure phare sur l'extension de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes figure bien dans le texte. Pour l'association amiénoise de défense des droits LGBTQI+, Flash Our True Colors, c'est "la fin d'une hypocrisie". Sa présidente, Betty Vienne rappelle que "des centaines d'enfants sont élevés où l'ont été par deux mamans". Et elle rappelle son exemple personnel, elle qui a élevé deux garçons aujourd'hui âgés de 20 et 23 ans.

Betty Vienne présidente de l'association Amiénoise Flash Our True Colors

Invité de France Bleu Picardie, Timothée Kunde, le secrétaire de Flash Our True Colors s'est exprimé sur l'ouverture de ce débat à l'Assemblée mais aussi sur l'avis de l'Académie de Médecine, rendu samedi. Les médecins reconnaissent "la légitimité du désir de maternité chez toute femme quelle que soit sa situation », mais jugent qu’« il faut aussi tenir compte du droit de tout enfant à avoir un père et une mère dans la mesure du possible ». 

"Il y a plusieurs choses qui ne sont pas tout à fait correctes dans la façon dont le sujet a été abordé", estime Timothée Kunde. "déjà la PMA pour toutes les femmes ce n'est pas vrai car les femmes trans identitaire ne sont pas vraiment prises en considération dans les débats. De plus vous avez des citations sur les droits des enfants que l'on ne trouve pas dans les textes sur ces droits", ajoute t-il. 

A propos des arguments des opposants à la PMA pour toutes, qui mettent en avant le modèle familial "un père, une mère", Timothée Kunde répond que "ce n'est pas un schéma qui est systématique, même en excluant toutes les personnes homosexuelles", pointant les milliers de familles monoparentales. 

Qu'est-ce que c'est un papa et une maman ?

Pour lui il faut aussi se poser la question de "qu'est-ce que c'est un papa et une maman ? Un couple hétérosexuel qui, d'un coup va avoir un enfant sera peut-être moins préparé par exemple qu'un couple de femmes ou une femme seule". Pour Timothée Kunde, ce n'est pas une question de sexe, "c'est une question de volonté d'offrir à l'enfant une vie correcte". 

L'intégralité de l'interview de Timothée Kunde est à écouter ici

La PMA, qu'est-ce que c'est ?
La PMA, qu'est-ce que c'est ? © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu