Société

Etes-vous prêt à acheter du gaz breton ?

Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel mardi 18 février 2014 à 18:04

produit en bretagne
produit en bretagne © Creative commons

La structure Redéo, créée ce lundi à Rennes, veut favoriser le lancement d'entreprises bretonnes de services. Comme par exemple des distributeurs d'énergie. Seriez-vous prêt à faire confiance à un opérateur régional pour des besoins comme l'énergie ?

Redéo, qui veut dire "Il faut" en breton, est une association d'investisseurs. Petits et grands. Elle veut donner les moyens aux bretons de créer des structures de grande envergure dans notre région. Pour des services au public et donc, par exemple, des opérateurs d'énergie avec comme rayon d'action... le territoire breton.

Le reportage à Rennes, lors de la présentation de Redéo.

ENTS LOCALES - PAD Redéo ok

En fait, le gaz acheté dans ce cadre n'est pas plus breton que l'électricité, bien sûr, mais le futur dirigeant de l'entreprise "Redéo Entropie", Philippe Legorjus, affirme que dès le mois d'avril, il pourra livrer du gaz moins cher aux entreprises bretonnes.

Pour les particuliers, il faudra sans doute attendre la fin de l'année, et un nouvel agrément. Mais déjà, quand on demande dans la rue aux clients ERDF ou GDF ce qu'ils en pensent, ils répondent que oui, un opérateur régional pourquoi pas, à condition que la transition ne soit pas trop compliquée et qu'il apporte un "plus".

6h48 - ENTS LOCALES

En terme de tarifs, c'est justement sur le sujet du pouvoir d'achat que veut se démarquer la future entreprise de Philippe Legorjus. Il promet du changement et ce sera "impressionnant" dit-il. Il affirme avoir déjà des accords avec l'industriel russe Gazprom.

Plus généralement, cette implantation locale de société de services identifié comme "bretonne" a quelques précédents. Comme la mutuelle "Le Finistère Assurance". Son siège est à Quimper, mais elle n'a pas d'agences locales.

ENTS LOCALES - PAD Le Finistère Assur.