Société

Êtes-vous prêts à vivre dans une famille à alimentation positive ?

Par Cécilie Corso et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 7 février 2014 à 20:00 Mis à jour le dimanche 9 février 2014 à 6:40

Le Bio coute t-il trop cher ?
Le Bio coute t-il trop cher ? © Maxppp

A Valence et agglomération, le défi "Familles à alimentation positive" touche à sa fin. En mars dernier vingt familles de Fontbarlettes et Bourg-lès-Valence ont fait un pari : manger plus de Bio tout en gardant leur budget habituel. Pari réussi mais non sans mal.

Adapter son alimentation c'est une chose, mais acheter bio avec le même budget en est une autre. Agnès fait partie de l'équipe de Fontbarlettes chez elle, ils sont trois avec un budget de 40 euros par semaine. Manger tout bio avec ce budget, impossible pour cette maman.Daniel aussi a participé au défi, il a réussi à tenir son budget mais en sacrifiant quelques aliments. Magali est maman de 4 enfants, et ce qu'elle a préféré ce sont les sorties organisées tout au long de l'année. Pas facile de manger bio sans trop écorner le budget familial. Après cette expérience dans la Drôme, certaines familles avouent avoir du sacrifier des aliments, comme la viande, trop chère.

3 familles sur 4 augmentent leur consommation de Bio

Alors le bilan est décevant : manger bio coûte cher, et ce n'est pas à la portée de tout le monde. Mais pour Fleur Moiraud d'agribio drome, il faut savoir en tirer les bons enseignements : grâce à ce défi, 3 familles sur 4 ont augmenté de moitié leur consommation de Bio.

La vrai difficulté c'était de pouvoir acheter du bio, pas toujours accessible quand on a pas de voiture. Pour les organisateurs (Agribio Drôme, et Corabio), la solution serait de faire des commandes groupées directement chez le producteur.

Êtes-vous prêts à vivre dans une famille à alimentation positive ?