Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Société DOSSIER : Euro 2016 à Saint-Étienne

Euro 2016 à Geoffroy-Guichard : aux origines du stade

lundi 1 juin 2015 à 6:00 Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans un an, l'Euro 2016 se tient à Saint-Étienne. Pour accueillir l'évènement le stade Geoffroy-Guichard a fait peau neuve. Les travaux ont duré près de quatre ans. Ils ont coûté 77 millions d'euros. Le Chaudron fête ses 84 ans cette année.

Le stade Geoffroy-Guichard dans les années 40.
Le stade Geoffroy-Guichard dans les années 40. © Archives municipales de Saint-Étienne - (7 Fi 14)

Un "chaudron" depuis 1931

C'est Geoffroy Guichard, le patron des magasins Casino qui a acheté le site en 1930. La surface du site couvre 40.000 mètres carrés à côté de l'Étivallière. Pierre Guichard, son fils, lance une souscription aupres des Stéphanois pour financer la construction du stade. Il est inauguré un an plus tard, en 1931. Au début, c'est un stade omnisport, avec un  terrain de football, bien sûr, avec  également une piste d'athlétisme, des terrains de basket et de volley devant lesquels trônait une petite tribune de 1000 places seulement. Ce stade est en cœur de ville, pas très loin de la Manufacture d'armes, il y les cheminées des usines qui crachent de la fumée : c'est ce qui a donné au stade ce surnom du "Chaudron".

► ALLER PLUS LOIN  |  Archives municipales de Saint-Étienne


En marge du match de coupe d'Europe contre Liverpool, en mars 1977, Pierre Guichard explique au journaliste Georges Decaune qu'avant, sur le site, "il y avait un pré et un dépôt d'ordures et le constructeur a mélangé la terre du pré et ces détritus qui ont été triés, et ça a donné un sol remarquable grâce auquel la pelouse n'est jamais engorgée d'eau et ça permet de jouer par tous les temps dans de très bonnes conditions ".

Petit à petit, le stade s'est développé avec des tribunes en terre derriere les buts, en 1936 (les ancêtres des kops). La tribune Henri Point est inaugurée le 11 novembre 1934. En 1965, la Ville de Saint-Étienne achète le stade pour 135 millions de francs. L'AS Saint-Étienne devient locataire. Le loyer est plus que symbolique à l'époque : 1 franc par an.

► À LIRE AUSSI  |  C'est officiel, Geoffroy-Guichard compte 42.000 places

Euro 2016 - Aux origines de G.Guichard (M.Montagnon)