Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Euro 2016 de football

Euro 2016 : les CRS maîtres-nageurs sauveteurs moins présents sur les plages cet été

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Les CRS qui surveillent les plages le long du littoral seront présents un mois au lieu de deux l'été prochain. Les policiers seront mobilisés sur l'Euro 2016 de football. Les syndicats jugent cette décision "inacceptable".

Les CRS maîtres nageurs sauveteurs
Les CRS maîtres nageurs sauveteurs © Maxppp

C'est un télégramme écrit par le ministère de l'Intérieur et envoyé à la direction des CRS qui a mis le feu aux poudres. Le document informe toutes les directions régionales des CRS que l'été prochain, les CRS maîtres-nageurs sauveteurs ne surveilleront les plages que du 20 juillet au 22 août. L'été dernier, ils étaient sur les plages au début du mois de juillet. Une décision prise en raison de "l'emploi intensif Euro 2016 et festivités du 14 juillet".

"Une décision incohérente" estime le syndicat Unité SGP Police. C'est "inacceptable" pour l’UNSA Police. "L’an dernier, ils ont sauvé plus de 2700 vies et porté secours à près de 1900 personnes" rappelle le syndicat.

Un appel sur Facebook

"Dans l'éventualité où l'état d'urgence pourrait être levé le 26 février 2016, l'Euro 2016 ne peut seul justifier d'une mise en œuvre tardive des sauveteurs CRS sur nos côtes [...] La sécurité ne doit pas être une question de moyens financiers" écrit l'UNSA Police dans un courrier adressé au ministre de l'Intérieur le 19 janvier dernier.

"Comment ne pas s'interroger sur de telles orientations alors que tout le monde a connaissance de la volonté de désengager les MNS/NS des CRS, de leur mission saisonnière..." rappelle les syndicats.

Les préfets ont demandé aux communes qui bénéficient chaque année de renforts sur les plages de trouver des solutions alternatives pour assurer la sécurité des plages et des lieux de baignade. 

Pour se faire entendre, les CRS appellent les estivants à se mobiliser sur facebook pour maintenir ces missions de sauvetages.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu