Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Euro de football

Euro de football : Match nul entre la France et le Portugal, "un bon compromis" à Lacropte en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

La rencontre France / Portugal s'est terminée sur un match nul ce mardi 24 juin sur le score de 2 buts partout. Si le score divise, les supporters portugais et français réunis à Lacropte en Dordogne sont tous déçus par le jeu présenté par leurs équipes.

Une vingtaine de supporters se sont réunis dans le bar / restaurant de Vincent pour suivre la rencontre
Une vingtaine de supporters se sont réunis dans le bar / restaurant de Vincent pour suivre la rencontre © Radio France - Charlotte Jousserand

C'était probablement la rencontre de l'Euro la plus attendue des phases de poule à Lacropte en Périgord Blanc, ce face à face entre le Portugal et la France. Dans le secteur, la communauté portugaise est importante. Les Portugais installés en Périgord ont l'habitude de se retrouver dans le bar / restaurant de Vincent "Au café Gourmand" dans le bourg de Lacropte. C'est ici qu'ils ont choisi de regarder le match France / Portugal ce mercredi 23 juin. En 2016, les deux équipes s'étaient retrouvées en finale et c'était la Seleção qui l'avait emporté

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un amour inconditionnel pour le Portugal 

Ce mardi soir, les supporters portugais sont majoritaires dans le bar, installés au table, habillés de la tête aux pieds aux couleurs du Portugal, en vert et rouge, comme fait exprès pour ce pays de la Fraise. Casquette, drapeau, maillot, bandana, le Portugal est ancré au cœur. Théo veille, il a l'habitude de jouer ce match dans la cour de récréation. Le petit garçon de sept ans porte fièrement le maillot du Portugal offert par sa tante Cristiana qui n'a déjà plus de voix à la mi-temps à force de crier. A côté, Luis fait les présentations, le fraisiculteur connait tous les supporters présents : ils ne sont pourtant pas tous originaires de la même ville que lui, Viseu, mais ils partagent cet amour inconditionnel pour le Portugal même si certains l'ont quitté il y a plusieurs dizaines d'années. 

Philippe est arrivé ici quand il avait 14 ans, il en a 40 aujourd'hui. Tiago est arrivée quand il avait 12 ans, il en a 29 aujourd'hui. Le jeune homme suit le match sur la télé avec sa famille mais pianote aussi beaucoup sur son téléphone car son meilleur ami installé à Bordeaux supporte la France. Les deux amis s'échangent des messages, des photos, ils se narguent et sont persuadés que l'équipe de l'un va battre l'équipe de l'autre. 

ça nous fait vivre un peu le pays" Philippe 

Vincent, le patron, a choisi d'ouvrir son bar pour l'occasion "pour l'ambiance, la convivialité qui fait chaud au cœur". Il a offert les pizzas ce mercredi soir. Il souhaite avant tout la qualification des deux équipes car s'il est de nationalité française, sa mère est portugaise alors forcément le choix est difficile. Dans son bar, la bière est portugaise, Super Bock ou Sagres.  

Des débats en continu par dessus les commentaires de la télé

Au milieu des supporters portugais, quelques français comme Matthieu et sa sœur, originaires de Lacropte avec les couleurs tricolores affichées autour du coup et dans les cheveux. Par dessus les commentaires, les vannes fusent entre supporters. Les débats sont continus sur les actions, les joueurs, et l'arbitre. 

Autant dire que les quatre buts inscrits dont trois suite à des pénaltys font beaucoup parler. Pour Adrien qui a fait exprès plus de deux heures de route pour venir voir le match ici, le pénalty c'est un peu "le but du pauvre". Le jeune homme regrette le manque de jeu des Français et des Portugais, constat partagé par Luis. Adrien est venu ici pour l'ambiance, pour retrouver les copains et l'assure : "si j'avais été tout seul, je n'aurai pas regardé le match". 

A la fin du match, le score 2 partout, satisfait une partie du public. Le Portugal reste dans le compétition et se qualifie pour les 8e de finale. La France, elle reste première du groupe F. Les Bleus vont affronter la Suisse le lundi 28 juin à 21 heures, ce sera dimanche pour le Portugal qui sera opposé à la Belgique dès ce dimanche 27 juin. Luis ne souhaite qu'une chose que les deux équipes se retrouvent encore une fois en finale "et là on verra". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess