Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Europe : Les pays du nord plus heureux que les pays du sud?

mercredi 15 novembre 2017 à 19:09 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu

"Comment va la vie?" L'OCDE interroge chaque année les habitants d'une quarantaine de pays. Santé, emploi, logement, amis, bénévolat, ce rapport compare le sentiment de bien-être. Les plus heureux sont les Norvégiens, les Danois et les Suisses. Les Français figurent en milieu de classement.

9 Européens sur 10 assurent qu'ils peuvent compter sur un proche en cas de coup dur
9 Européens sur 10 assurent qu'ils peuvent compter sur un proche en cas de coup dur © Maxppp - Eric Audras

Bonne santé, logement confortable, engagement civique, ce rapport de l'OCDE, Organisation de coopération et de développement économique, compare le sentiment de bien-être dans ses états membres. Cet "indicateur du vivre mieux" a été créé en 2011. Il s'appuie à la fois sur des études économiques et sur le ressenti de milliers d'internautes. L'étude s'intéresse au revenu, à l'emploi, à la santé ou encore au sentiment de sécurité. Dans ce domaine, en Europe, ce sont les Norvégiens et les Islandais qui sont les plus sereins. La France est en milieu de tableau.

Les Portugais ne sont pas contents de leur sort

Pour ce qui est du bonheur au quotidien, ce sont ici aussi les Norvégiens qui se disent les plus heureux, avec une note de 10 sur 10. Puis les Danois et les Suisses, 9,9, suivis des Finlandais, des Islandais et des Néerlandais. Allemands et Autrichiens se donnent un 8, ce qui les place devant l'Irlande et la Grande-Bretagne. Les Français s'attribuent un 5,9. En fin de classement, les Hongrois, les Russes, les Pays baltes, les Grecs et, tous derniers, les Portugais.

L'OCDE s'intéresse également à la gouvernance, c'est à dire à la place des institutions politiques dans notre vie. Pour ce qui est de l'engagement civique, les Belges, les Danois, les Suédois nous devancent largement. La France est en milieu de tableau, devant l'Allemagne et les Pays-Bas. Les citoyens n'ont pas pour autant le sentiment de peser dans les décisions publiques. Seules un Français sur dix estime avoir son mot à dire. On est bien en dessous de la moyenne de l'OCDE, qui est d'une personne sur trois.

Un bon équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle en France

La vie sociale, aussi, procure du bonheur. L'OCDE a demandé aux citoyens s'ils avaient la possibilité de s'appuyer sur quelqu'un en cas de besoin. En moyenne, 89% des personnes consultées assurent qu'elles peuvent compter sur un proche. Ce sont les Islandais qui affichent le réseau social le plus solide, devant les Irlandais, les Danois et les Espagnols. La France est dans le dernier tiers, entre les Polonais et les Portugais. Il y a aussi l'équilibre vie professionnelle - vie privée. C'est le grand atout des Français. Seuls les Danois et les Pays-Bas nous devancent sur ce point.