Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Evacuation du Mont-Saint-Michel : et si cela se produisait au Futuroscope ?

jeudi 26 avril 2018 à 9:27 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Après l'évacuation du Mont-Saint-Michel le week-end dernier suite aux menaces d'un homme envers les forces de l'ordre, on se pose la question ce matin : que se passerait-il si un incident similaire survenait au Futuroscope ?

Le parc de l'image renforce sans cesse sa sécurité.
Le parc de l'image renforce sans cesse sa sécurité. © Radio France - France Bleu

Jaunay-Clan, France

L'épisode vécu le week-end dernier au Mont-Saint-Michel n'a pas laissé insensible au Futuroscope. La direction du parc de l'image prend le problème très au sérieux. Depuis plusieurs années, elle a intégré l'évacuation et le confinement des visiteurs dans son plan de sécurité. Et ne cesse d'améliorer son dispositif.

Des attractions verrouillables de l'intérieur

Le parc possède six sorties d'évacuation. En cas de menace dans l'enceinte même du Futuroscope, "la consigne est de localiser le danger, de définir une zone rouge puis de confiner ou d'évacuer le public qui se trouve à proximité" explique Michel Bouin, le monsieur "sécurité" du parc. Vitesse et réactivité sont les maîtres-mots. Des messages par radios et par SMS sont envoyés aux personnels. Certaines attractions peuvent être verrouillées de l'intérieur, permettant un confinement des visiteurs.

Une entrée très surveillée

Mais le point névralgique, celui qui concentre toutes les attentions, c'est l'entrée du parc. "C'est le site le plus sensible et le plus protégé. Si un suspect a un comportement menaçant sur cette zone, _l'évacuation sera hyper rapide_. Soit on fait rentrer tout le monde dans le parc, soit on évacue vers les parkings". 

Bancs anti-bélier et radars anti-intrusion

Cette entrée principale a été équipée récemment de bancs spécifiques de près de 2 tonnes chacun pour stopper les véhicules béliers. Un camion fou qui roulerait dessus serait freiné ou renversé. C'est aussi sur le parvis que patrouillent les militaires de l'opération Sentinelle. Radars anti-intrusion et caméras de vidéo-protection complètent l'arsenal déployé aux abords du Futuroscope.