Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La Route du Rhum 2018

A 57 ans, et greffé d'un rein, le skipper du Léman, Jacques Valente s'apprête à prendre la Route du Rhum

jeudi 4 octobre 2018 à 6:02 Par Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie

Dans un mois, jour pour jour, le 4 novembre, 124 navigateurs prendront à Saint-Malo, le départ de la route du Rhum, la traversée de l'atlantique en solitaire jusqu'à Pointe à Pitre en Guadeloupe.Parmi les équipages, le skipper suisse Jacques Valente et son bateau battant pavillon "Evian".

Jacques Valente sur son monocoque "Changabang" aux couleurs d'Evian
Jacques Valente sur son monocoque "Changabang" aux couleurs d'Evian -

Évian-les-Bains, France

Jacques Valente dans le sillage de Laurent Bourgnon

Voilà un nouveau marin suisse formé sur les eaux du Léman. Vingt ans après la seconde victoire de son compatriote et copain Laurent Bourgnon sur la Route du Rhum, le skipper genevois Jacques Valente s'apprête à prendre à son tour le départ de la plus convoitée des courses à la voile, la Route du Rhum, la traversée  de l'océan atlantique en solitaire disputée tous les quatre ans entre Saint-Malo et Pointe à Pitre en Guadeloupe. 124 concurrents participent à cette 40 édition.

Jacques Valente à la barre de son monocoque de 12m. Il est engagé dans la catégorie "Class40" - Aucun(e)
Jacques Valente à la barre de son monocoque de 12m. Il est engagé dans la catégorie "Class40" -

Au départ de la route du Rhum à l'aube d'une nouvelle vie, à 57 ans

Cela fait trois ans que Jacques Valente prépare cette aventure transatlantique, mais dix qu'il en rêve.  La voile, en bon Genevois, il la pratique depuis qu'il a 9 ans. 

Optimiste, catamaran, dériveur, il a franchi toutes les étapes du parfait skipper, gagné quelques courses et commencé à voir plus loin, plus large , il a alors la quarantaine. Mais la maladie le rattrape et le cloue dans un lit. En 1998, Jacques Valente subit une greffe de rein, une nouvelle vie commence. 

"C'est avec ce rêve de grand large que je suis revenu à la vie il y a dix ans après ma greffe de rein" — Jacques Valente

"Cette Route du Rhum c'est pour donner espoir aux malades en attente de greffe et dire merci à ma donneuse et aux équipes médicales qui m'ont sauvé" Jacques Valente

Après, il sera trop tard ! Pensez au don d'organes

Fort de son histoire et de renaissance, Jacques Valente va profiter de l'exposition médiatique de la Route du Rhum pour promouvoir son association "Après c'est trop tard" et sensibiliser les populations au don d'organes. 

Evian se met au Rhum

Partenaire de la première heure du projet sportif et humain de Jacques Valente, la ville d'Evian dont le nom va voguer pendant une quinzaine de jours sur les flots et les petits écrans. 

"Avec les enfants d'Evian je veux partager cette aventure et leur dire de croire en leur rêve, et d'aller jusqu'au bout" Jacques Valente

Cap sur la Guadeloupe! - Aucun(e)
Cap sur la Guadeloupe! -