Société

Evreux : 200 élus manifestent contre la baisse des moyens

Par Delphine Garnault et Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mercredi 4 octobre 2017 à 16:18

200 élus et maires de l'Eure sont venus de tout le département pour montrer leur hostilité à la suppression de la taxe d'habitationn
200 élus et maires de l'Eure sont venus de tout le département pour montrer leur hostilité à la suppression de la taxe d'habitationn © Radio France - Laurent Philippot

A l'appel de l'union des maires et des élus de l'Eure, 200 personnes se sont rassemblées ce mercredi après midi devant l'Hôtel de Ville d'Evreux.

Brandissant des pancartes "L'Etat m'a tuée", 200 élus ont répondu ce mercredi après midi à l'appel de l'union des maires et des élus de l'Eure. L'association leur demandait de fermer les services publics et de manifester devant l'hôtel de ville d'Evreux. Le président de Région, Hervé Morin, a fait le déplacement. Il s'agissait de dénoncer la baisse des moyens et de demander un moratoire au gouvernement sur la réforme de la taxe d'habitation.

Le beffroi d'Evreux du XVème siècle, haut de 44 mètres, relaie l'attachement des élus eurois à leur territoire - Radio France
Le beffroi d'Evreux du XVème siècle, haut de 44 mètres, relaie l'attachement des élus eurois à leur territoire © Radio France - Laurent Philippot

C'est Guy Lefrand le maire d'Evreux qui est monté au créneau sur ce dossier. Et le secrétaire d'état à la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, par ailleurs conseiller départemental du canton de Vernon, a souhaité calmé les esprits ce mercredi matin sur France Bleu Normandie.

Symboliquement, les élus ont construit, brique par brique, un petit mur au bas des marches de l'escalier de l'hôtel de ville. Ils se considérent, surtout les maires ruraux, comme le ciment de la population, alors que, pour eux, la suppression de la taxe d'habitation, c'est la tuile.

Guy Lefrand, le maire d'EVreux, pose la première brique du "mur de la France" - Radio France
Guy Lefrand, le maire d'EVreux, pose la première brique du "mur de la France" © Radio France - Laurent Philippot

Après avoir entonné La Marseillaise, tout le monde s'est retrouvé dans la salle des mariages pour un rafraichissement.