Infos

EXCLU : amiante dans un immeuble destiné aux services de l'État à Rouen

France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) vendredi 4 avril 2014 à 6:00

L'immeuble Concorde se trouve au 95 avenue de Bretagne à Rouen, rive gauche, quartier St Sever (capture d'écran Google Map).
L'immeuble Concorde se trouve au 95 avenue de Bretagne à Rouen, rive gauche, quartier St Sever (capture d'écran Google Map). © Radio France

La présence d'amiante a été détectée courant mars dans l'immeuble Concorde à Rouen. Cet immeuble était censé accueillir plusieurs administrations publiques dans des locaux rénovés. Le déménagement est suspendu.

Des analyses révèlent la présence d'amiante dans l'immeuble Concorde à Rouen. Des résultats qui tombent alors que cet immeuble était censé accueillir plusieurs administrations publiques dans des locaux rénovés. Le déménagement est donc suspendu. L'information a été rendue publique par les syndicats ce jeudi lors d'une réunion des agents qui se préparaient à changer de bureaux.

En effet, ces analyses ont été faites à la demande du Comité d'hygiène et de sécurité au travail (CHSCT) de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE). Une fois la présence d'amiante connue, le 14 mars dernier, le préfet de Haute-Normandie était interpellé par les représentants du personnel élus au sein du CHSCT. Pour les syndicalistes, il faut mener des travaux de décontamination. Mais ces travaux coûtent cher et le chantier d'aménagement de cet immeuble dure déjà depuis quatre ans.

Les agents présents à la réunion organisée ce jeudi par les syndicats (environ 150 agents sur 600) sont inquiets. Certains annoncent leur intention de refuser de déménager, quitte à user de leur droit de retrait.

De son côté, la préfecture, locataire du Concorde, se veut rassurante. Elle a demandé une expertise pour évaluer les travaux à réaliser,le chantier a déjà coûté 6 millions d'euros.

Les administrations censées déménager dans l'immeuble Concorde :

Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE),Agence régionale de Santé (ARS),Direction départementale de Protection des Populations (DDPP),Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.  

Partager sur :