Société

49 migrants de Calais sont arrivés cette nuit à Clermont-Ferrand

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 26 octobre 2016 à 0:49

49 migrants sont arrivés cette nuit à Clermont-Ferrand
49 migrants sont arrivés cette nuit à Clermont-Ferrand © Radio France - Eric Le Bihan

Des hommes seuls, en grande majorité des Afghans, ont pris leur quartier dans une résidence de Clermont-Ferrand. Des membres de l'association "forum réfugiés", les services de l'état, de la mairie et une équipe médicale d'urgence les ont accueillis à la descente de l'autocar.

Le voyage a dû leur paraitre long, mais cette attente, avant de poser les pieds sur le sol auvergnat, est sans commune mesure avec les interminables mois passés dans la "jungle". Ils sont partis un peu après midi de Calais. Un périple de huit heures, jalonné de deux pauses. Pour une arrivée vers 23 heures à Clermont-Ferrand (France Bleu a décidé de ne pas préciser le quartier de résidence). La capitale auvergnate est une des trois communes du Puy-de-Dôme à avoir répondu à l'appel de l'état pour accueillir ces migrants (avec Pessat-Villeneuve et Loubeyrat). Parmi les 49 migrants, 30 Afghans, 14 Pakistanais et 5 Éthiopiens.

Les membres de l'association lyonnaise "Forum Réfugiés" sont chargés d'encadrer l'arrivée des migrants répartis sur les sites auvergnats. Ils ont reçu le renfort de plusieurs bénévoles pour préparer les petits appartements de la résidence de quatre étages mise à disposition par Auvergne Habitat. Tous ont été équipés d'armoires, de cuisinières. Le ménage et les lits ont été faits. Et les frigos remplis pour deux jours. Un véhicule utilitaire va être mis à leur disposition pour aller faire leurs courses.

Le plus important, c'est l'accueil

Reportage de Dominique Manent

Leur première question, c'est : "où est-ce qu'on est ?"

Nicolas Jeune, Directeur Adjoint de Forum Réfugiés

C'est une fierté de les accueillir - Béatrice Steffan, secrétaire générale de la préfecture

26 autres migrants sont également arrivés en autocar la nuit dernière à Saint-Beauzire en Haute-Loire. Quant au château communal de Pessat-Villeneuve, il s'apprête à en accueillir une cinquantaine dans les heures qui viennent. Enfin, la commune de Loubeyrat pourrait être sollicitée pour une trentaine de migrants supplémentaires, en cas de nécessité. Combien de temps vont-ils rester dans notre région ? Plusieurs mois sans doute, avant de poursuivre leur quête de nouveau départ. Loin des terres de guerres qu'ils ont décidé de fuir. L'Auvergne, terre d'accueil, est quoi qu'il en soit une nouvelle étape dans le parcours chaotique et incertain de ces survivants de la jungle de Calais.

Un long voyage en autocar de Calais à Clermont-Ferrand - Radio France
Un long voyage en autocar de Calais à Clermont-Ferrand © Radio France - Eric Le Bihan

Partager sur :