Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

EXCLU - le préfet des Alpes-Maritimes révèle que le nombre de migrants arrêtés en 2017 a explosé

lundi 4 décembre 2017 à 10:11 Par Sébastien Germain, France Bleu Azur

Le préfet des Alpes-Maritimes était l'invité de France Bleu Azur ce lundi pour nous révéler les derniers chiffres qui concernent l'immigration. Il nous a également parlé des fiché S dans les Alpes-Maritimes, de la sécurisation des marchés de noël ou encore de l'épuisement des forces de l'ordre.

Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes
Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes © Radio France - Sébastien Germain

Nice, France

Georges-François Leclerc est le préfet des Alpes-Maritimes depuis un an jour pour jour, ce 4 décembre. Il était notre invité à 7h50 ce lundi sur France Bleu Azur.

Les derniers chiffres concernant l'immigration dans les Alpes-Maritimes

Le préfet des Alpes-Maritimes a fait le bilan de l'année concernant l'immigration sur France Bleu Azur : "Nous avions reconduit à la frontière 37.000 non admissions, en 2016. Cette année, le bilan n'est pas terminé mais nous serons au dessus, nous sommes alors que la fin de l'année n'est pas terminée à 45.000 interpellations. C'est un chiffre très important.

Nous savons que ces personnes viennent de toute l'Afrique et cherchent à vivre en Occident. La coopération avec l'Italie fonctionne très bien puisque lorsque nous remettons ces personnes à nos voisins, ils en acceptent 98%."

L'invité

Le préfet nous a également parlé des fiché S dans les Alpes-Maritimes, de la sécurisation des marchés de noël ou encore de l'épuisement des forces de l'ordre.