Société

EXCLU | Jean-Marie Cavada sur le déficit à Radio France : "Ce n’est pas très compliqué de rattraper 20 millions d’euros"

Par Martine Bréson, France Bleu Paris dimanche 12 avril 2015 à 16:00

Jean-Marie Cavada
Jean-Marie Cavada © Radio France/Martine Bréson

Jean-Marie Cavada,ancien PDG de Radio France, actuel président du Mouvement Européen-France, était l’un des invités, dimanche après-midi, de l’Emission "Toute l’Europe" sur France Bleu 107.1. L’émission avait choisi comme thème "les radios publiques" en lien avec la grève qui touche Radio France.

Pour fêter ses un an, l’émission "Toute l’Europe" a invité son parrain, Jean-Marie Cavada, ancien PDG de Radio France à venir dans les studios de France Bleu 107.1 pour parler des radios publiques.

Comment réagissent les radios publiques en Europe face aux réformes ? Comment réduire le déficit et faire entrer de l’argent dans les caisses sans perdre son âme ? Comment faire évoluer Radio France ? Ce sont les principaux sujets abordés au cours de cette émission diffusée de 15h00 à 16h00 dimanche.

A Radio France, le plan de l’actuel PDG, Mathieu Gallet, pour réformer la radio de service publique étranglée par un déficit de 21,3 millions d’euros , a déclenché une grève sans précédent.

Pour Jean-Marie Cavada, "ce n’est pas compliqué de rattraper 20 millions d’euros sur un budget de 650 (millions) ... c’est gérable sur un an, sur deux ans, sur trois ans mais c’est gérable" .

déficit Net PAD 1 EUROPE RADIO SERVICE PUBLIC

Un médiateur, Dominique-Jean Chertier , a été nommé jeudi pour tenter de sortir de cette grève commencée le 19 mars 2015 à Radio France. Jean-Dominique Chertier est l'ancien directeur général de l'Unédic et il a été conseiller social de Jean-Pierre raffarin entre 2002 et 2003. Sur le nom de ce médiateur, Jean-Marie Cavada réagit . Il ne connait pas l'homme mais il s'étonne qu'on "aille chercher quelqu’un qui est plutôt, je dirai, un anesthésiste qu'un chirurgien ". Il aurait préféré quelqu’un qui connaisse la radio. Il estime que c’est sur cette connaissance du cœur des métiers que les négociateurs "vont buter très vite ".

2 le médiateur Net PAD 1 EUROPE RADIO SERVICE PUBLIC

Parmi les pistes pour faire rentrer de l’argent à Radio France , Jean-Marie Cavada met en avant la location des studios mais aussi l’expertise des techniciens du son qui pourraient être utilisés à l’extérieur pour le cinéma par exemple. "Nous avons besoin d’une direction commerciale dans cette maison pour aller prospecter les futurs marchés qui ramènent de l’argent " assure l’ancien PDG de Radio France.

3 technicienNet PAD 1 EUROPE RADIO SERVICE PUBLIC

L’ancien PDG de Radio France ne croit pas à la fusion des rédactions pour faire des économies , "La fusion des rédactions est une idée de techno(crate )" dit-il "Je ne connais aucune rédaction en Europe qui a fait de puissantes économies en fusionnant ses rédactions ."

fusion 4 Net PAD 2 EUROPE RADIO SERVICE PUBLIC

Tous les invités ont mis en avant l’intérêt de la discussion, de la négociaton et de l’échange . "Vive la réforme, si elle est discutée ensemble " a lancé Jean-Marie Cavada.

réforme 5Net PAD 2 EUROPE RADIO SERVICE PUBLIC

Pour parler des radios publiques, aux côté de Jean-Marie Cavada qui a dirigé la Maison ronde de 1998 à 2004, il y avait Amaury de Rochegonde, chef de la rubrique médias du magazine "Stratégie" et Quentin Dickinson, directeur des Affaires européennes à Radio France.