Société

Exclusif : carte scolaire en Côte-d'Or, les derniers ajustements de la rentrée !

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne vendredi 2 septembre 2016 à 18:56

Des parents d'élèves manifestent leurs inquiétudes
Des parents d'élèves manifestent leurs inquiétudes © Maxppp - Thierry Gachon

Ouvertures et fermetures de classe, l'inspection académique de Côte-d'Or qui planche depuis des mois, dévoile en exclusivité pour France Bleu Bourgogne la teneur de sa carte scolaire pour les classes de maternelle et de primaire.

Les contours de la carte scolaire ont été tracés il y a plusieurs mois. Puisqu'on connaissait dès les mois de février et juin dernier la quasi totalité des classes qui allaient fermer leurs portes. Mais ce n'est qu'une fois la rentrée passée que sont levées les dernières incertitudes. Où faut-il des postes supplémentaires? Et donc où faudra t-il ouvrir des classes en plus? Ce n'est que la rentrée scolaire qui permet de répondre à ces questions et d'ajuster le dispositif. Et pour ce faire, jeudi dernier, l'inspection d'académie a envoyé des inspecteurs dans les écoles pour compter précisément le nombre d'élèves présents.

Evelyne Greusard, inspectrice d'académie de Côte-d'Or

"Les inspecteurs sont allés dans les écoles compter les élèves, nous avions quelques situations où il fallait vérifier des effectifs soit en hausse, soit en baisse (...) et douze propositions m'ont été faites pour des ouvertures que nous allons entériner par un arrêté" Evelyne Greusard, inspectrice d'académie de Côte-d'Or

C'est ainsi que douze ouvertures de classes supplémentaires ont été décidé jeudi dernier, le jour de la rentrée en Côte-d'Or, dans certaines écoles en tension, sur une vingtaine de cas au total qui posaient problème. Le bilan de la carte scolaire en Côte-d'Or, depuis le début de l'année fait donc état de 101 ouvertures de classes pour 99 fermetures.

Dans le détail cela donne:

  • L'ouverture de deux dispositifs pour des élèves de moins de trois ans: l'un à l'école Bourdenières de Chenôve, l'autre à l'école Triolet de Talant.
  • Trois ouvertures de classes en maternelle: à l'école Gambetta de Chenôve (cela correspond à l'ouverture d'une 5ème classe), à l'école Valendons de Dijon (ouverture d'une 4ème classe) et dans le RPI de Vielverge (ouverture d'une 2ème classe)
  • Six ouvertures en écoles primaires: à l'école Eiffel de Dijon, à l'école Champollion de Dijon (ouverture d'une 9ème classe ordinaire) où les parents s'étaient mobilisés à la rentrée, l'inspection académique reconnait que les effectifs étaient en hausse, l'ouverture était donc "logique" selon elle, à Arc-sur-Tille (8ème classe), à Pouilly-en-Auxois (ouverture d'une 6ème classe), à Arc-sur-Tille (ouverture d'une 8ème classe), à Franxault (ouverture d'une 4ème classe), au hameau de Gilly-Beaune (ouverture d'une 3ème classe), enfin ouverture également à l'école Marmont de Châtillon-sur-Seine d'un poste itinérant pour les enfants allophones et les enfants des gens du voyage.

Les décisions d'ouvrir des classes ont été prises dans les situations les plus difficiles avec des effectifs souvent très importants et dans des zones défavorisés d'éducation prioritaire. A priori, les ajustements de la carte scolaire sont désormais terminés. "Les écoles pourront désormais fonctionner normalement" selon Evelyne Greusard. Mais "si une montée imprévue du nombre d'élèves devait se présenter dans une école nous y serions attentifs" a t-elle expliqué.

Selon les dernières estimations il y a cette année en Côte-d'Or, 43 mille 584 élèves dans les écoles primaires et maternelles de Côte-d'Or. Soit un solde négatif de 106 par rapport à l'an dernier. Et c'est essentiellement en maternelle qu'on perd des élèves, ils sont 101 de moins au total. Cette année dans le département 1884 classes de maternelles et de primaires pour environ 2792 enseignants en activité.

Partager sur :