Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Exercice attentat au Zénith de Nancy : au cas où !

jeudi 14 juin 2018 à 19:05 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

Une attaque terroriste lors d'un spectacle au Zénith de Nancy, c'est le scénario retenu pour tester les capacités d'interventions et de secours en Meurthe et Moselle si tel événement se produisait. Durant toute la matinée de ce jeudi, 110 policiers au total, ont été mobilisés pour l'exercice.

Les hommes du SPI4G des CRS se préparent à intervenir
Les hommes du SPI4G des CRS se préparent à intervenir © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

Des échanges de tirs nourris que l'on entend au loin, partout des hommes cagoulés et armés jusqu'aux dents, les images sont toujours spectaculaires mais l'exercice se veut le plus proche possible de la réalité.  L'enjeu est important explique le lieutenant Benoit Caussant de la CRS 39 "_On est sur un scénario type Bataclan_, l'exercice commence par des tirs à l'intérieur de la salle du Zénith. On a des individus armés et des victimes. C'est tout ce qu'on sait pour le moment. Donc nous bouclons tout le secteur par mesure de sécurité, c'est ce qu'on appelle la sanctuarisation. Ensuite on met en place une bulle tactique d'intervention". 

Les hommes du RAID ont sécurisé les lieux - Radio France
Les hommes du RAID ont sécurisé les lieux © Radio France - Mohand Chibani

Trois niveaux d'intervention

Plan déployé sur le capot d'une voiture, le patron du RAID à Nancy et l'officier chargé de coordonner les interventions tentent de reconnaître les lieux et définissent un plan d'action. Les services de secours se préparent à accueillir les premières victimes, elles sont nombreuses. Plusieurs zones d'interventions sont définies, la zone de danger immédiat dîtes d'exclusion, cette zone est uniquement réservée aux forces de police et de gendarmerie équipées d'une protection contre les balles puis il y a la zone dite contrôlée, celle-ci est partiellement sécurisée où les secours peuvent intervenir auprès des victimes. 

Les terroristes ont été neutralisés - Radio France
Les terroristes ont été neutralisés © Radio France - Mohand Chibani
Le RAID, armé jusqu'aux dents - Radio France
Le RAID, armé jusqu'aux dents © Radio France - Mohand Chibani

Peaufiner les techniques d'intervention

" C'est un exercice qui permet de s'assurer de la bonne coordination des services de sécurité et de secours et c'est en multipliant ce genre d'exercice qu'on parviendra à peaufiner nos techniques d'intervention. Tout cela est bien évidemment déjà couché sur le papier mais l'important c'est de le mettre en pratique" explique Morgan Tanguy, le directeur du préfet de Meurthe et Moselle. 

L'exercice aura duré environ trois heures, les terroristes ont été tués, les victimes évacuées, "nous ferons un retour d'expérience ultérieurement" souligne Nicolas Jolibois, le directeur départemental de la sécurité publique en Meurthe et Moselle " Il faut laisser un peu de place à l'improvisation pour pouvoir mesurer les choix tactiques qui ont été retenus; On n'est pas là pour dérouler un scénario écrit comme du papier à musique et puis en sortir chacun satisfait comme si la mission était parfaite, non au contraire, il faut se mettre en difficulté et faire le point sur ce qui a marché et ce qui n'a pas marché"

Les victimes blessées sont évacuées - Radio France
Les victimes blessées sont évacuées © Radio France - Mohand Chibani