Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Exploit réussi du rugbyman Tony Moggio : "Je suis handicapé à 80 % et j’ai nagé comme une personne valide"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Il prépare cette aventure depuis plus d’un an. Tony Moggio a traversé le golfe de Saint-Tropez à la nage, ce jeudi matin. L’ex rugbyman, tétraplégique, a parcouru 4 km en 3h30.

Tony Moggio juste après la traversée du golfe.
Tony Moggio juste après la traversée du golfe. - DR

Castelginest, France

L’ancien rugbyman amateur signe à 34 ans un exploit. Tony Moggio est devenu tétraplégique après une mêlée en rugby qui a mal tourné. Sa moelle épinière rompue, l'ex-talonneur est paralysé dans tout le corps sauf ses épaules et sa tête. Et avec la force de son mental et de ses bras, il a traversé le Golfe de Saint-Tropez jeudi 13 juin. 

"Je ne réalise pas tout à fait. J’ai gagné une heure son mon record. J’ai traversé le golfe en 3h05… et mon record était de 4h05 pour traverser ces 4 kilomètres"

Et pourtant, Tonny Moggio a pensé que l’aventure ne pourrait pas avoir lieu. La traversée devait avoir lieu le 14 juin. Mais la météo exécrable annoncée pour vendredi a obligé le Haut-Garonnais à chambouler son programme. 

"Je suis un homme très heureux. Je n'ai rien respecté du travail qu’on avait planifié avec les coaches. Je ne me voyais pas partir du golfe sans avoir fait la traversée. C’est l’envie plus forte que tout. Je suis handicapé à plus de 80 % et aujourd’hui j’ai nagé comme une personne valide. Peut-être mieux. Je n’ai aucune douleur. Je suis dans une forme totale. Je vais juste bien dormir ce soir. Je vais apporter ce message d’espoir. Il n’y a pas de faux semblant. Il y a des moments qui ont été plus durs pour moi. Mais j’ai réussi et c’est ça qui est le plus important."