Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une exposition sur la Shoah à la Grande mosquée de Bordeaux

dimanche 6 mai 2018 à 19:18 Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde et France Bleu

La mosquée de Bordeaux accueille jusqu'à lundi soir une exposition sur la Shoah ouverte au public. Une première en France selon ses organisateurs.

Des enfants de l'école coranique de la mosquée ont découvert l'exposition.
Des enfants de l'école coranique de la mosquée ont découvert l'exposition. © Radio France - Mélanie Juvé

Bordeaux, France

C'est la première fois en France qu'une mosquée accueille une exposition sur la Shoah selon ses organisateurs. Jusqu'à lundi soir, l'exposition "Fragments" est ouverte à la Grande mosquée de Bordeaux aux scolaires et au public. Elle est présentée en collaboration avec le centre culturel juif local Yavné. On peut y voir des sculptures et peintures de l'artiste et enseignant-chercheur bordelais Stéphane Brunel représentant de manière décalée divers aspects de la Shoah.

"Passerelle intercommunautaire"

"Quand deux communautés qui subissent de "l'anti" veulent parler de quelque chose qui les rapproche, je me dis qu'on est plutôt sur le bon chemin" raconte Stéphane Brunel. 

Un symbole de "passerelle intercommunautaire" pour les organisateurs, dans un contexte où les violences antisémites augmentent en France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Suite également à la tribune d'une trentaine d’imams, dont Tareq Oubrou celui de la mosquée Bordeaux, pour dénoncer l'antisémitisme et le terrorisme en France, 

Une des œuvres de l'exposition sur la Shoah "Fragments" - Radio France
Une des œuvres de l'exposition sur la Shoah "Fragments" © Radio France - Mélanie Juvé

"C'est un symbole fort. On a toujours laissé aux associations citoyennes areligieuses le fait de parler de cette événement, explique Mahmoud Doua, imam de Cenon et imam adjoint à la mosquée de Bordeaux. Je crois que c'est une erreur car la Shoah est la question de tout le monde. Il est de notre devoir aussi, les associations religieuses et en particulier musulmanes, de parler de la Shoah comme un crime contre l'humanité.

Les organisateurs souhaitent pérenniser cette exposition et la représenter chaque année à la mosquée de Bordeaux. Fin 2016, elle avait accueilli une survivante girondine d'Auschwitz âgée de 93 ans, pour dialoguer avec une cinquantaine d'élèves de l'école coranique de la Fédération.

Des enfants de l'école coranique de la mosquée ont découvert l'exposition. - Radio France
Des enfants de l'école coranique de la mosquée ont découvert l'exposition. © Radio France - Mélanie Juvé