Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une "Fab lab" ouverte à tous s'est montée à Bray-Sur-Seine (77) pour fabriquer des masques

-
Par , France Bleu Paris

A Bray-sur-Seine en Seine-et-Marne, une association d'accueil de réfugiés a ouvert une "fab-lab" pour fabriquer des masques. Tous les bénévoles sont les bienvenus. Le directeur de l'association était l'invité de France Bleu Paris ce mardi matin.

.
. © Radio France - Lab Fraternel Bray sur Seine

A Bray-sur-Seine (Seine-et-Marne), une association a monté en quelques jours une fabrique de masques en tissus pour le grand public. 

Après avoir été sollicité par plusieurs bénévoles  qui se proposaient pour fabriquer cette précieuse denrée rare, le maire (LREM) de la commune de 2.300 habitants, Emmanuel Marcadet, et directeur du lab fraternel de l'association France Fraternités, qui accueille de réfugiés, a décidé d'organiser un lieu de production dans la salle communale.

Avec l'aide des "gens d'ici" et des "gens d'ailleurs", les habitants et les réfugiés, explique-t-il au micro de France Bleu ce mardi matin, il a réuni des machines à coudre, a acheté du tissus pour produire 10.000 masques "3 plis normes Afnor", et des élastiques. "on court d'ailleurs après les élastiques, car il nous en faut 70 cm par masque : on a donc besoin de 7 km d'élastique". 

Le maire compte également se procurer une imprimante 3D.

Emmanuel Marcadet, maire de Bray-Sur-Seine (77) et directeur de la Fraternelle était l'invité de 6h23 ce mardi matin

Les masques en tissus produits par les bénévoles sont distribués dans un premier temps aux habitants de la commune -ce sont les seniors qui les ont reçu en priorité- puis aux habitants des communes voisines.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess