Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face à la canicule, les EHPAD redoublent de prudence pour protéger les résidents

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Des températures flirtant avec les 40 degrés attendus ce samedi dans le Gard. Même si ici, on est habitué, l'annonce de ces fortes chaleurs est prise avec sérieux par tous les responsables d'EHPAD qui sortent à peine de la crise sanitaire.

Les personnes âgées font partie des plus vulnérables face au Covid-19 (illustration)
Les personnes âgées font partie des plus vulnérables face au Covid-19 (illustration) © Radio France - Guillaume Bonnefont

À l'EHPAD Indigo de la Croix-Rouge à Nîmes, tout est prêt pour faire face aux fortes chaleurs attendues à partir de cette fin de semaine dans le Gard. Mais le Covid est passé par là. "Il a fallu entièrement désinfecter les climatiseurs installés dans les parties communes et les couloirs et changer les filtres pour des filtres neufs qui correspondent aux normes FFP2 qu'on trouve pour les masques de façon à éviter toute dispersion du virus, si par malheur on avait un cas dans l'établissement" explique Anne Mensuelle-Ferrari, la directrice.

Ces travaux ont d'ailleurs retardé la mise en route de la climatisation. En période normale, cela aurait pu être un épiphénomène, mais depuis la crise sanitaire, la responsable est moins sereine. 

"Les visiteurs doivent absolument respecter les gestes barrières" 

Le risque ? Qu'un résident soit testé positif au coronavirus. Il faudrait alors reconfiner tout le monde, individuellement, dans les chambres.  "Comme seuls les couloirs sont climatisés, d'habitude, on laisse les portes ouvertes. Mais dans un cas de confinement, les portes sont fermées, donc ça compliquerait énormément les choses pour nous, d'autant plus qu'on ne peut pas mettre de ventilateurs. C'est interdit si une personne tierce est présente dans la chambre." La directrice en appelle donc à la vigilance des familles et des proches qui peuvent à nouveau venir dans l'établissement. 

"On compte vraiment sur eux pour respecter le port du masque et les gestes barrières pour éviter que le Covid rentre".

"Avec le Covid, on cumule et c'est un peu plus compliqué" 

Anne Mensuelle-Ferrari ne le cache pas : le Covid a été une épreuve pour le personnel. "La canicule en soi, surtout à Nîmes, ce n'est pas vraiment un problème, mais avec le Covid, tout le monde est un peu fatigué et du coup, c'est un peu plus compliqué que d'habitude." Lors des fortes chaleurs, le personnel doit en effet redoubler de vigilance pour vérifier que les résidents de l'EHPAD n'aient pas trop chaud.

"Ça nécessite que les salariés mettent en place des tournées d'hydratation régulières, en s'assurant que les personnes âgées boivent bien, même si c'est peu, mais souvent. Ce sont des personnes qui ne sentent pas la chaleur et qui parfois se couvrent trop. On est aussi vigilant concernant  l'alimentation. On va privilégier les yaourts, les fruits comme la pastèque ou le melon, des légumes comme les tomates qui apportent aussi une hydratation." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess