Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face au confinement, Pierre Gachet, maire de Créon : "On sent bien une montée des crispations"

-
Par , France Bleu Gironde

Comment les Girondins vivent-ils la deuxième saison du confinement ? Direction Créon, commune rurale de 5.000 habitants dans l'Entre-deux-Mers. Comme ailleurs la crise menace les petits commerces et la vie associative. On en parle ce lundi avec le maire Pierre Gachet.

Pierre Gachet, maire de Créon
Pierre Gachet, maire de Créon © Radio France - Stéphane Hiscock

Le premier confinement est-il plus ou moins dur à supporter que le premier ? Comment se passe la vie des Girondins en ce mois de novembre ? A Créon, dans l'Entre-deux-Mers, commune de 5.000 habitants, le maire remarque des "crispations" chez ses administrés. France Bleu Gironde donne la parole ce lundi à Pierre Gachet.

France Bleu Gironde : comment Créon fait face à ce deuxième confinement ?

Pierre Gachet : C'est un peu curieux et la population a du mal à s'ajuster. La vie commerciale souffre alors qu'elle avait déjà souffert au printemps dernier. Ce confinement est un peu compliqué pour tout le monde. Je sens bien une crispation dans la population parce que les décisions qui sont prises les unes après les autres ne donnent pas une idée de la durée du confinement.

Il y a une quinzaine de commerces dans l'hyper-centre de Créon. Etes-vous inquiet pour ces commerces ?

Oui en particulier pour les restaurants et les cafés. Ils ont commencé à s'organiser avec de la vente à emporter et la commune les accompagne dans cette démarche. Nous demandons aux habitants de venir faire vivre ces commerces. Pour le reste nous demandons toujours à la préfecture la réouverture des commerces dit non essentiels.

La vie associative de Créon est habituellement riche mais aujourd'hui tout est à l'arrêt. C'est aussi une problématique majeure...

C'est vrai qu'à Créon la vie associative est très importante. À tel point qu'une partie des services publics est confiée en gestion à des associations. On a un centre social qui a dû limiter son activité à l'aide administrative. Les clubs sportifs sont à l'arrêt et le cinéma municipal qui commençait tout juste à reprendre son activité est de nouveau fermé. Ca aussi ça participe à la crispation de la population.

Finalement c'est vous, le maire, qui servez de réceptacle à cette crispation des citoyens ?

Oui en partie et on sent bien qu'ils s'énervent très facilement. Mais la mairie, elle, reste ouverte, les services fonctionnent dans la mesure de leurs moyens parce que nous le devons à la population.

Tristesse, défiance et colère sur le marché de Créon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess