Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Face aux abandons, les refuges des Pyrénées-Orientales se montrent intransigeants lors de l'adoption

-
Par , France Bleu Roussillon

L'été, les abandons d'animaux se multiplient. Dans les Pyrénées-Orientales, les refuges retrouvent quasi-quotidiennement des animaux. Pour tenter de limiter le phénomène, ils tentent alors d'agir dès l'adoption, en se montrant exigeants avec les futurs propriétaires.

Le refuge de la SPA à Perpignan accueille en ce moment environ 80 chiens et une centaine de chats.
Le refuge de la SPA à Perpignan accueille en ce moment environ 80 chiens et une centaine de chats. © Radio France - Xavier Ponroy

Rivesaltes, France

Dès le mois de juin, la fondation 30 millions d'amis avait tiré la sonnette d'alarme. Pourtant, les associations des Pyrénées-Orientales continuent de récupérer encore beaucoup d'animaux. "Cette année, c'est explosif", constate Corinne Legrand, présidente du refuge "Un Gîte, Une Gamelle" à Rivesaltes. "Et ce n'est pas seulement à cause des départs en vacances. Les séparations de couples amènent aussi à beaucoup d'abandons."

Cerner le profil du futur propriétaire

Pour tenter d'enrayer ce fléau, ceux qui recueillent les animaux se montrent intransigeants lors des demandes d'adoptions. "On en refuse régulièrement, confie Yohan Rayé, responsable du refuge de la SPA à Perpignan. On peut s'opposer à une demande si l'on pense que les conditions de vie proposées ne sont pas adaptées au comportement de l'animal. Il peut parfois être trop joueur, trop dynamique pour rester enfermé dans un appartement huit heures par jour.

Au moment de l'adoption, les propriétaires peuvent être interrogés sur l'endroit où ils vivent, le nombre d'heures passées quotidiennement au travail ... "Parfois, on est amené à faire des pré-visites chez les gens, notamment lorsqu'il s'agit d'animaux craintifs. On va vérifier si l'endroit est bien clôturé, afin d'éviter les fuites lorsque l'animal a peur" détaille Yohan Rayé. 

Les salons et foires, des pièges à éviter

Pour limiter les abandons, le but est d'agir au moment de l'adoption, afin de placer l'animal dans le meilleur foyer possible. Des précautions qui ne sont pas toujours prises lors des salons d'exposition et des foires d'animaux, où l'on peut acheter un chiot ou un chaton sur un coup de tête. De quoi faire enrager Corinne Legrand : 

Corinne Legrand, présidente du refuge Un Gîte, Une Gamelle, enrage contre les salons d'animaux de compagnie

D'après la fondation 30 millions d'amis, 100.000 animaux de compagnie sont abandonnés chaque année, dont 60.000 l'été. 

Le refuge accueille certains chiens abandonnés dès leur naissance. - Radio France
Le refuge accueille certains chiens abandonnés dès leur naissance. © Radio France - Xavier Ponroy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu