Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face aux nuisances sonores, la police municipale de Châteauroux renforce sa présence

-
Par , France Bleu Berry

Depuis le déconfinement, les nuisances sonores la nuit sont en hausse, notamment dans le centre-ville de Châteauroux. La présence de la police municipale est donc plus active le soir et la nuit, même en semaine.

La police municipale de Châteauroux est encore plus visible dans les rues
La police municipale de Châteauroux est encore plus visible dans les rues © Radio France - Gaëlle Fontenit

C'est un changement majeur pour la police municipale de Châteauroux. Face à l'augmentation des nuisances sonores depuis le déconfinement, des patrouilles de nuit ont lieu même en semaine. Une ou deux équipes de trois hommes qui surveillent aux côtés de la police nationale. "Dès le mardi ou le mercredi soir, la police municipale est présente la nuit aux côtés de la police nationale. Jusqu'à maintenant, la police municipale n'intervenait de nuit que le vendredi et le samedi soir", indique Brice Tayon, adjoint au maire en charge de la sécurité.

La fermeture des boîtes de nuit augmente les nuisances

Plusieurs témoignages de commerçants et de riverains en centre-ville font état de débordements. La fermeture des boîtes de nuit ne semble pas anodine. "Nous avons des agents de sécurité pour gérer les problèmes. Mais en ce moment, ils  ne travaillent pas à cause du Covid-19", souligne Eric Pez, gérant du Complexe. "On voit ce qui se passe à Châteauroux à 2 heures du matin : il y a des accrochages, les jeunes ne savent pas où aller après la fermeture des bars, ils sont souvent en surconsommation d'alcool", ajoute-t-il.

Brice Tayon se veut clair : les cas de violences, notamment physiques, sont en recul ces dernières semaines à Châteauroux. Mais le tapage nocturne est un problème. "Il est clair qu'il y a des nuisances qui se font sentir depuis le déconfinement. On constate cette recrudescence. On met le paquet, on a conscience du problème et on agit", assure Brice Tayon.

On a des plaintes qui remontent régulièrement et que l'on traite avec une présence policière accrue

Des clients qui stagnent à la sortie des bars

L'adjoint au maire en charge de la sécurité reconnaît que les portes closes des discothèques ont un impact. "Vous avez les clients qui sortent d'un bar à une ou deux heures. Ils vont stagner dans une rue ou sur une place, discuter de manière bruyante, faire un peu n'importe quoi avec malheureusement parfois une consommation d'alcool excessive. On a ce phénomène de stagnation sur la place de la République et dans la rue Grande notamment. On constate surtout du tapage nocturne", explique Brice Tayon, au micro de France Bleu Berry.

Un maître-chien pour renforcer les patrouilles

À partir du 1er août, les effectifs de la police municipale castelroussine vont être renforcés par l'arrivée d'un maître-chien. Il sera essentiellement mobilisé pour les patrouilles de nuit. "La présence d'un chien dans ce genre de patrouille, c'est déjà dissuasif et c'est assez efficace face à un groupe qui ne veut pas partir. Ce chien sera aussi formé pour la recherche de stupéfiants", conclut Brice Tayon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess