Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Facturation au quart d'heure : le prix des parkings en hausse pour compenser

jeudi 27 août 2015 à 10:47 Par Julie Guesdon, France Bleu

L'association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV a publié ce jeudi une enquête sur la tarification des parkings au quart d'heure. Son constat : si la tarification est globalement appliquée partout, les prix à l'heure ou de longue durée ont augmenté pour compenser les pertes liées à cette nouvelle mesure.

Depuis l'instauration de la facturation au quart d'heure, la CLCV a constaté une compensation de la part des parkings payants
Depuis l'instauration de la facturation au quart d'heure, la CLCV a constaté une compensation de la part des parkings payants © MaxPPP - - Illustration

Les parkings ne sont pas moins chers depuis l'instauration de la loi Hamon le 1er juillet 2015. L'association nationale de défense des consommateurs et des usagers (CLCV) a publié ce jeudi son enquête sur la facturation au quart d'heure dans les parkings payants.

L'association a constaté que la mesure était appliquée dans sa globalité (83% selon les relevés de CLCV) et a permis, depuis début juillet, la baisse de 2,1% du tarif pour une durée de stationnement de 2h15. En revanche, elle dénonce un manque d'affichage des tarifs : "dans 34% des cas l’automobiliste utilise un parking sans avoir eu un accès préalable (de la voie publique) aux tarifs applicables."

"+ 8,1% pour 1h, + 6,4% pour 2h et + 11,1% pour 24h"

Plus préoccupant pour le porte-monnaie des automobilistes, la facturation au quart d'heure occasionnant une perte pour les parkings, ceux-ci compensent en augmentant le tarif horaire ou de longue durée . La CLCV a constaté des hausses moyennes de "+8,1% pour 1h, +6,4% pour 2h et +11,1% pour 24h" .

Avec ces hausses, explique la CLCV, l'usager qui stationne 2h15 va payer moins, mais celui qui reste 1h55 va voir son coût de stationnement augmenter.

> A lire aussi : la facturation des parkings au quart d’heure s'accompagne d'un gros dérapage des prix