Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Faire abstraction du contexte du match" explique Maxime Hautbois avant de retrouver le Stade Lavallois en National

jeudi 6 septembre 2018 à 22:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

C'est LE match de la 6e journée de national ce vendredi (20h) au stade Francis Le Basser. Laval, 3e, reçoit le leader Lyon-Duchère. Une rencontre marquée par le retour d'un mayennais pur jus : Maxime Hautbois. Le gardien a quitté le Stade Lavallois cet été.

Maxime Hautbois sous ses nouvelles couleurs de Lyon-Duchère
Maxime Hautbois sous ses nouvelles couleurs de Lyon-Duchère © Maxppp - Maxime Jegat

Laval, France

- Trois mois après votre départ du Stade Lavallois, vous êtes de retour en Mayenne. Cela va être forcément un match particulier pour vous ? 

Ça va être un match agréable à jouer contre une équipe de Laval qui a bien débuté en championnat comme nous. Pendant la rencontre, il faudra faire abstraction du contexte. En tout cas ça me fait plaisir de revenir jouer au stade Francis Le Basser, devant ma famille, mes amis, de retrouver les gens du club que j'apprécie. Les joueurs aussi, les anciens dirigeants, mes formateurs et les gens qui travaillent dans les bureaux. 

- Préparez-vous ce match d'une façon particulière du coup ? 

Non non pas du tout. Je le prépare comme nos déplacements précédents. Nous on vient avec l'envie de faire un résultat à Laval, avec beaucoup d'humilité. On va s'appuyer sur ce qu'on fait de bien en ce moment pour prendre des points ici. Le match vaut trois points, comme ceux qui nous attendent lors des prochaines journées. Une fois cette rencontre terminée, je pourrais profiter des amis, de la famille et profiter d'un week-end en Mayenne. 

- Est-ce que vous chambrez vos anciens coéquipiers ? 

(Rires) Oui j'ai eu l'occasion d'échanger des SMS avec certains lavallois avec qui je m’entends très bien. Ça se charrie, ça se taquine. Ils ont pu suivre certains de nos matchs à la vidéo. Moi j'ai regardé celui de la semaine dernière contre Concarneau. Sur le terrain chacun défendra ses couleurs et à la fin du match on ira discuter ensemble.

- Votre départ du Stade Lavallois en juin, a pu paraître surprenant vu de l'extérieur. Est-ce que vous avez un sentiment de revanche ou de frustration ? 

Non pas du tout. Cela fait partie d'une carrière de footballeur. Aujourd'hui je suis très bien à Lyon, j'ai été très bien accueilli. Sportivement, cela se passe très bien aussi. Aujourd'hui je n'ai pas de rancœur ou quoi que ce soit d'autre. Je souhaite que l'on fasse un bon match et qu'on vienne prendre des points à Laval.

- Quel regard portez-vous sur le début de saison de votre ancienne équipe ? 

Elle est sur une belle dynamique comme nous. Lyon-Duchère reste aussi sur trois victoires consécutives. Ce sont deux équipes du championnat qui sont en forme en ce moment. Après le Stade Lavallois à beaucoup de nouveaux joueurs donc trouver des automatismes prend du temps. Que le meilleur gagne.