Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Faire de la prévention et susciter des vocations, c'est le but des journées de la sécurité en Haute-Vienne

lundi 9 octobre 2017 à 10:21 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Les journées de la sécurité intérieure débutent mercredi en Haute-Vienne, avec des rencontres et ateliers pour les scolaires et un événement grand public à Beaublanc dimanche. Le préfet de la Haute-Vienne était notre invité à 8h15 pour en parler.

Raphaël le Méhauté était en direct à 8h15 sur France Bleu Limousin
Raphaël le Méhauté était en direct à 8h15 sur France Bleu Limousin © Radio France - Régis Mazabraud

Limoges, France

Elles existent depuis 2013. Les journées de la sécurité intérieure sont l'occasion chaque année pour les forces de l'ordre de rencontrer le public, notamment les scolaires, pour mieux faire connaître leurs missions et faire de la prévention. Le préfet de la Haute-Vienne, Raphaël le Méhauté, était l'invité de France Bleu Limousin ce lundi pour en parler, avec Françoise Pain.

Sécurité routière, bancaire, cybersécurité...

Ces dernières années, le rendez-vous prend un relief particulier avec le contexte des attentats terroristes, et donc de la lutte contre le djihadisme. Cela fait partie des sujets abordés, surtout avec le jeune public. En Haute-Vienne, une vingtaine de personnes sont toujours sous surveillance pour risque de radicalisation, mais le préfet est tenté de dire que la situation est sous contrôle. Raphaël Le Méhauté a à cœur aussi de prévenir les plus jeunes contre les risques d'internet et des réseaux sociaux.

Le but de l'opération est aussi de susciter des vocations, en montrant les métiers et l'engagement civil : pompiers volontaires, réservistes, associations de protection civile. Un village de la sécurité sera installé pour cela à Beaublanc, à ll'occasion du match du CSP contre Strasbourg dimanche.