Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Faire évoluer le regard des consommateurs sur la viande

lundi 4 juin 2018 à 9:05 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

L'opération "made in viande" se déroule en ce moment partout en France. La fillière élevage et viande s'ouvre au public, dernièrement abreuvé d'images choquantes venues de certains abattoirs. France Bleu Azur a reçu ce lundi matin Juri Mattioli, un boucher niçois attaché à la transparence.

Un étal de viandes chez un boucher. Image d'illustration
Un étal de viandes chez un boucher. Image d'illustration © Maxppp - .

Des bêtes maltraitées dans les abattoirs, des manifestations d'associations de la défense animale, la mode du vegan qui se développe de plus en plus... La filière viande veut regagner la confiance des consommateurs, assurer ses clients de la transparence. Et c'est ce que fait au quotidien Juri Mattioli. Il est boucher de quartier à Nice.

"La transparence ? C'est primordial. La qualité et la traçabilité sont au cœur de mes préoccupations. Il faut développer une vrai collaboration avec ses éleveurs. On devient de plus en plus exigeant. Et c'est à nous, acteur de la filière de le faire savoir à nos clients."

Youri Mattioli, boucher de quartier à Nice, accueille ses clients pendant l'opération "made in France"