Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"On fait la même chose pour les Français que pour les migrants, ni plus, ni moins" explique Bernard Andrieu

-
Par , , France Bleu Creuse

Comment sont pris en charge les demandeurs d'asile et les réfugiés en Creuse ? On a posé la question à Bernard Andrieu, le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations en Creuse. Retrouvez son interview en vidéo ici.

Bernard Andrieu, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations en Creuse
Bernard Andrieu, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations en Creuse © Radio France

"Il faut, explique Bernard Andrieu, le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations en Creuse, faire la distinction entre les demandeurs d'asile et les réfugiés. Les demandeurs souhaitent accéder à l'asile, les réfugiés l'ont obtenu. Ils disposent donc du droit d'aller et de venir comme chacun d'entre nous". 

Il y a en Creuse une quinzaine de familles de réfugiés installées sur La Souterraine, Guéret, et Aubusson principalement, mais également sur La Celle-Dunoise et sur Crocq. "Et nous avons une cinquantaine de demandeurs d'asile en sortie de dispositif, puisque nous recevons en Creuse 170 personnes qui demandent l'asile et environ 30% chaque année l'obtiennent".

Comment arrivent-ils en Creuse ?

"Il y a ceux installés quelque part en France et qui vont le choix de venir en Creuse parce qu'on leur a proposé un logement et un dispositif de suivi qui leur a convenu. Ceux sont ces familles qui sont notamment installées à La Souterraine, à Crocq ou encore à La Celle-Dunoise. Et puis, il y a ceux qui arrivent pour demander le statut de réfugiées et c'est l'Office Français d'Intégration et d'Immigration qui leur propose et leur offre la possibilité d’être reçu en Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) ou en Centre d'Accueil de Demandeurs d'asile (CADA). Les familles qui ont décidé de nous rejoindre ont vocation à rester. Les autres, lorsqu'ils sortent des dispositifs CAO ou CADA décident soit de partir, soit de rester".

On fait la même chose pour les Français que pour les migrants, ni plus, ni moins

"L'Office Français de l’Immigration et de l'Intégration leur propose des stages linguistiques, d'apprentissage du français, le suivi d'enseignements sur les droits et les obligations du citoyen français qu'ils ne sont pas encore mais qu'ils ont vocation à devenir. Et ensuite, ces personnes ont vocation à rejoindre les dispositifs de formation et d'accompagnement qui sont proposés à tous les ressortissants français"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu