Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Avoir 20 ans en 2021

"On fait semblant de se dire que ça va passer mais on sait que c'est mort" confie Fatima, 20 ans, à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour France Bleu met en évidence le malaise et le désespoir de la jeunesse à cause de la crise sanitaire. À Avignon, trois jeunes femmes confient qu'elles n'ont pas le sentiment de vivre leur jeunesse.

Les jeunes sont désespérés par la crise du Covid-19 selon un sondage pour France Bleu. Illustration
Les jeunes sont désespérés par la crise du Covid-19 selon un sondage pour France Bleu. Illustration © Radio France - Alexis Morel

Les jeunes sont désespérés par la crise du Covid-19. C'est ce qui ressort d'un sondage pour le Figaro, France Info et France Bleu. 80% des jeunes ont subi des préjudices importants sur le plan de leurs études, de leur emploi ou de leur vie affective. Une majorité d’entre eux estime même que "la jeunesse est une génération sacrifiée"  

Inquiétude pour les études

Parler d'avenir, c'est compliqué pour Racha. Elle a pourtant 19 ans : "vous m'auriez posé la question l'an dernier, j'aurais pu répondre plus facilement". Comme 80% des jeunes Racha s'interroge sur sa première année de BTS : "on est perdu, on se demande si l'année de BTS va être validée. On est perdu pour les partiels et les concours qu'on pourrait passer".

Déprime, car les sorties sont entre parenthèses

Ce qui est perdu aussi, c'est l'insouciance de la jeunesse puisqu'il n'y a plus de sorties : "C'est pas du temps perdu mais notre vie est mise en pause. Les sorties ont été mises entre parenthèses. C'est pas une vie de jeune".

Plus du tiers des moins de 30 ans a consulté un psychologue ou un psychiatre depuis le début de la crise sanitaire. Meriem associe couvre-feu et déprime : "tout s'est arrêté alors qu'on aime bien faire la fête, aller au concert ou au ciné. C'est déprimant. C'est terrible".  

Pas de fête pour les 20 ans de Fatima

Pour surmonter sa déprime, Fatima rêve d'une fête pour ses 20 ans : "on fait semblant de se dire 'oui ca va passer' mais on sait que c'est mort". Est-ce qu'on aura un métier ? Est-ce que ça sert de faire des études ?   

Selon le sondage pour France Bleu, la majorité des jeunes estime que la jeunesse est une génération sacrifiée par la crise sanitaire.

Racha, Meriem et Fatima considèrent que leur jeunesse est mise sur pause par le Covid-19

Dans le cadre de l'opération "Pass Santé Jeunes" lancée l'an dernier par la Région PACA pour les moins de 26 ans résidant en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les jeunes peuvent désormais bénéficier du remboursement de six consultations pyschologiques chez tous les psychologues libéraux de la région. Ce dispositif vient compléter les cellules de soutien psychologique mises en place par les Crous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess