Société

Faudrait-il épargner aux retraités français une nouvelle baisse de leur pouvoir d'achat?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace mardi 11 mars 2014 à 11:03

Les retraites complémentaires sont perçues par 11,6 millions de personnes
Les retraites complémentaires sont perçues par 11,6 millions de personnes © Maxppp

Près de 12 millions de retraités du secteur privé sont concernés : les administrateurs de leur régime de retraite, l'Arrco, vont décider un gel des pensions complémentaires pour 2014. Leur objectif : combler une partie du déficit. Notre question : est-ce légitime d'imposer aux retraités français cette baisse de pouvoir d'achat?

Retrouvez l'interview en intégralité de Serge Bloch, de la CGT 67

Retrouvez l'interview en intégralité de Jean-Louis Kiehl, de Cresus

"C'est un nouveau coup pour les retraités", dénonce la CGT.  Les retraites complémentaires, versées à 11,8 millions de personnes, pourraient être gelées à partir du 1er avril.  La revalorisation des retraites complémentaires de l'Agirc (cadres du privé) et de l'Arrco (tous les salariés du privé), fixée traditionnellement au 1er avril, doit être discutée lors des conseils d'administration des deux régimes, ce mardi pour l'Arrco et ce jeudi pour l'Agirc.

Le pouvoir d'achat des retraités pourrait baisser en 2014

Un accord signé en 2013 entre les partenaires sociaux prévoyait de prendre des mesures pour réduire le déficit de ces régimes. Ainsi les pensions seraient moins revalorisées que l'inflation (un point de moins) en 2013, 2014 et 2015. Comme l'inflation prévue pour 2014 est de 1,3%, et qu'il faut intégrer un rattrapage pour 2013 (l'inflation a été moins importante que prévue), celà équivaudrait à un gel des retraites complémentaires en 2014.

Certains retraités seraient donc doublement pénalisés cette année. La réforme des retraites reporte en effet au 1er octobre la revalorisation des pensions servies par les régimes de base, les régimes spéciaux, et ceux des fonctionnaires. Le pouvoir d'achat des retraités pourrait donc baisser en 2014.

"Les retraités ne devraient pas avoir à demander la charité"

"Les retraités sont de plus en plus nombreux à percevoir les minima sociaux" , dénonce Serge Bloch, de la CGT 67. "C'est l'étranglement complet, la dignité n'est pas respectée. Les retraités ne devraient pas demander la charité." Une manifestation est prévue à Strasbourg sur ces revendications le 18 mars.

Même son de cloche au Cresus, la chambre régionale du surendettement social. "20% des dossiers de surendettement sont déposés par des séniors" , souligne le directeur, Jean-Louis Kiehl. Son conseil: "avant de prendre sa retraite, il faut calculer la diminution de ses ressources et revoir son budget." ****