Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Faurecia à Mandeure serait sur le point de déménager

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après l'annonce du déménagement du site PSA d'Hérimoncourt à Vesoul, ce serait au tour du site Faurecia de Mandeure selon la CGT. Les salariés sont inquiets et s'interrogent sur l'avenir du site, mais également sur des éventuelles suppressions de postes.

En janvier 2018, le site de Beaulieu a été touchée par les inondations.
En janvier 2018, le site de Beaulieu a été touchée par les inondations. © Radio France - Christophe Beck

Mandeure, France

La rumeur enfle depuis des semaines. Le site Faurecia à Mandeure devrait déménager, selon un communiqué de la CGT envoyé vendredi. Pour l'heure, les salariés n'ont aucune information. Quand le site va-t-il déménager ? "Probablement dans les deux ans", annonce Pascal Vadam, le secrétaire du comité d'établissement de Beaulieu. Trois lieux pourraient être choisis pour le nouveau site : Sochaux, Étupes ou Mathay.

Quant aux raisons, là encore, les salariés sont incertains. "Il y a le fait que nous ayons été inondés l'an dernier, que les bâtiments coûtent cher en chauffage, etc. On nous avance ce genre d'arguments", lance Pascal Vadam. 

Inquiétudes des salariés

Le déménagement inquiète les salariés, qui craignent de perdre leur emploi. "Nous ne savons pas quel effectif arrivera sur le prochain site, ni pour faire quelle production", regrette Eric Nappiot, délégué CGT de la branche échappement de Faurecia. 

Le but c'est de ne perdre personne en chemin

"L'actuel site fait 44 000 m², je les vois mal reconstruire une usine identique. Je pense que ce sera bien plus petit", regrette le syndicaliste.

Des conséquences pour la commune

Pour Mandeure, où l'usine est implantée depuis plus de cent ans, le déménagement aurait également des conséquences. A  commencer par la taxe foncière que la commune ne toucherait plus

L'usine de Mandeure emploie actuellement 315 salariés en CDI