Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faut-il ressusciter les bains-douches municipaux à Orléans ?

-
Par , France Bleu Orléans

Les bains-douches municipaux ont fermé en 2005 à Orléans. Mais il manque à présent de lieux d'hygiène pour les sans-abris, constatent les bénévoles de la Maraude du Colibri qui réclament la réouverture des bains-douches et la création de "box hygiène". La ville travaille à d'autres solutions.

Actuellement, le Relais orléanais dispose, pour les sans abris, de 3 douches situées dans un local annexe
Actuellement, le Relais orléanais dispose, pour les sans abris, de 3 douches situées dans un local annexe © Radio France - Etienne Escuer

Les bains-douches municipaux ont existé pendant 40 ans rue Jean-Calvin à Orléans, ils ont fermé en 2005, faute de fréquentation, et parce que leur coût de fonctionnement était devenu rédhibitoire : chaque douche coûtait alors 12 € à la collectivité ! "A l'époque, cela ne correspondait peut-être plus au public", reconnaît Yves Bodard, travailleur social, et au contact chaque jeudi des sans-abri à Orléans avec son groupe de la Maraude du Colibri. Mais ce qui était vrai hier ne l'est peut-être plus aujourd'hui, ajoute-t-il : "Aujourd'hui, on est effectivement confronté à de plus en plus de personnes qui sont en précarité dans la rue et l'offre d'hygiène et de soins est insuffisante, et peut-être pas aussi assez anonyme, il y a des personnes pour qui c'est compliqué d'aller toquer à la porte pour aller prendre une douche."

Des douches pas assez nombreuses pour les sans-abri

Actuellement, 3 douches sont mises à disposition des plus démunis par le Relais orléanais, mais dans un local annexe, rue du Petit-Chasseur. La ville d'Orléans se dit bien consciente que cela ne suffit plus, mais pour autant, elle n'envisage pas la réouverture des bains-douches, tels qu'on les a connus dans le passé. Alexandrine Leclerc, l'adjointe aux Affaires sociales, mise davantage sur la reconstruction du Relais orléanais : "Avec la reconstruction totale du Relais orléanais, nous allons augmenter le nombre de douches, précise-t-elle. Nous aurons 5 douches, dont 2 pour les femmes et enfants, bien séparés, mais au sein même du Relais orléanais." L'association doit en effet bénéficier de nouveaux locaux, sur son lieu actuel mais étendu à une partie de l'ancien site Sanitas ; les travaux, qui ont pris un peu de retard, doivent débuter à l'automne pour une livraison "courant 2020".

La nécessité de kits hygiène

Autre proposition d'Yves Bodard : équiper la ville de "box hygiène" sur le modèle des boîtes à livres. "Chacun pourrait venir déposer du savon, du shampoing, sur le même principe que les boîtes à livre, en libre service : les personnes en grande précarité pourraient venir retirer ce dont ils ont besoin." Une idée "intéressante", répond Alexandrine Leclerc, "parce qu'il y a là une question de santé publique". Mais l'élue préférerait que ces kits hygiène soient directement distribués par les associations, sur le terrain, "pour aller au plus près des gens, là où il se trouvent." Le sujet devrait être prochainement évoqué en CCAS d'Orléans (centre communal d'action sociale), qui travaille avec plusieurs associations dans le champ de la solidarité.

A écouter : le reportage de France Bleu Orléans, disponible ici

Le reportage de FB Orléans sur la problématique des bains douches et des kits d'hygiène

Choix de la station

À venir dansDanssecondess