Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Faut-il sauver à tout prix le patrimoine religieux en Bretagne ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les églises et les chapelles bretonnes ont parfois besoin d'une grosse rénovation. Les vieilles pierres, on le sait, ça coûte cher, alors certains maires s'interrogent sur les moyens de faire baisser le prix de ces rénovations. En faisant participer le public, le privé ou encore, et c'est moins consensuel, en évoquant la possibilité de ne pas rénover.

Calvaire de Pleyben
Calvaire de Pleyben © Creative commons

Faire appel au don pour sauvegarder le patrimoine religieux est monnaie courante. Mais est-ce devenu une méthode parce que les communes ne veulent plus payer ces travaux très couteux ? La plupart du temps, les mairies sont propriétaires des édifices et doivent donc y engager des travaux très régulièrement. Dans certains endroits, la question ne se pose pas vraiment, car l'intérêt patrimonial, et donc touristique, des édifices religieux, est vraiment majeur.

"A Pleyben, il n'y a pas eu de débat" - Patrick Berre, directeur des services

Par exemple à Pleyben, dans le centre finistère, Le Calvaire est en travaux pour plusieurs mois. Montant du chantier : plus de 200.000 euros de factures, dont 43.000 restent à la charge de la mairie.

DOSS Patrimoine Religieux - PAD comparaison

En revanche, dans d'autres communes moins connues pour leur patrimoine, comme la ville de Plounérin, 750 habitants, dans les Côtes d'Armor, l'ancien maire n'était pas très chaud pour engager d'importants travaux dans son église Saint-Nérin. Il y a eu une consultation de la population, et le "oui" l'a emporté à 60 %. Le maire s'est plié à la majorité.

Des communes se posent la question de la démolition

Mais pour Pascal Vieilleville, il n'y a pas de tabou à imaginer détruire des églises dont l'intérêt patrimonial est moindre, et qui représentent un coût important pour la ville. Ce n'est pas le cas à La Roche-Maurice , près de Landerneau. Là-bas aussi, les associations de défense du patrimoine ont fédéré autour d'elles les soutiens des pouvoirs publics pour les travaux de rénovation de l'église.

DOSS Enro Eglise St Yves La Roche M

Après la solution des fonds publics, des dons, il y a aussi le mécénat. Faire appel à de généreux donateurs pour sauvegarder des édifices d'exception, ça existe aussi. A Quimper par exemple, Eric Pérennou, promoteur immobilier, a décidé d'acheter une église dans le quartier Kerfeunteun. Un bien exceptionnel, mais pour l'utiliser, le rentabiliser, il recherche le soutien financier de mécènes.

Eric Pérennou - Radio France
Eric Pérennou © Radio France - - Benjamin BOURGINE

DOSS patrimoine religieux - BOB

Et vous qu'en pensez-vous ? Faut-il à tout prix sauver le patrimoine religieux breton ou parfois... savoir du passé faire table rase ? Laissez votre avis ci-dessous ou au standard de France Bleu Breizh Izel dès 6h ce mercredi au 02.98.53.65.65.