Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faut-il supprimer le droit local?

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La commission nationale du droit local d'Alsace Moselle s'est réunie pour la première fois ce mardi à Strasbourg.

Commission nationale du droit local Alsace Moselle
Commission nationale du droit local Alsace Moselle © Radio France - Photo Aude Raso

Cette commission du droit local succède à la commission d'harmonisation du droit privé créée au milieu des années 80. Son objectif reste le même, dépoussiérer le droit local, mais son champ d'action ne se limite pas au droit privé. La commission inclut aussi des membres venant de la société civile, comme des représentants du monde économique, ainsi que des représentants des cultes, mais seulement catholique, protestants et juif, les représentants du culte musulman n'ont pas été conviés. Cette religion ne fait pas partie du régime local des cultes.

Le droit local est l'héritage de l'histoire mouvementée de l'Alsace et la Moselle. Il fait consensus parmi les habitants sur l'assurance maladie, sur la faillite civile, sur la justice commerciale ou encore sur les deux jours fériés supplémentaires. Le régime local des cultes est un peu plus contesté. Mais le droit local comporte aussi toute une série de points qui nécessitent un dépoussiérage parce que la société a évolué, comme par exemple l'interdiction pour les restaurateurs de servir du gibier en dehors des périodes de chasse.

> Réagissez en direct à partir de 6 heures ce mercredi sur France Bleu Alsace au 03 88 25 15 15 et votez dès maintenant:

Choix de la station

À venir dansDanssecondess