Société

Faute de repreneur, le charcutier de Montbron (Charente) s'apprête à licencier

Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle lundi 17 juillet 2017 à 6:00

Francis Raby dans son commerce à Montbron
Francis Raby dans son commerce à Montbron © Radio France - Pierre Marsat

En novembre 2016, il était prêt à céder sa charcuterie pour l'euro symbolique. Le charcutier de Montbron, Francis Raby, n'a toujours pas trouvé de repreneur. Une quinzaine de candidats n'ont pas donné suite. Il s'apprête à licencier ses deux salariées avant la fin de l'année.

Nous vous avions déjà parlé de lui en novembre 2016 : à l'époque, ne trouvant pas de repreneur depuis plusieurs mois, il était prêt à céder son commerce pour l'euro symbolique. Charcutier-traiteur depuis 1982 à Montbron, il part en retraite avant la fin de l'année. Il n'a toujours pas de repreneur décidé à continuer à faire vivre la charcuterie. Il va fermer, la mort dans l'âme.

Interview de Francis Raby : pas de repreneur à l'horizon

La charcuterie Raby fait vivre aujourd'hui deux salariées et un apprenti. Le plus jeune est sous contrat jusqu'à la fin du mois d'août. Les deux salariées, qui travaillent dans la maison depuis une douzaine d'années, vont faire l'objet de licenciements. La procédure a déjà commence, alors que le charcutier-traiteur pense fermer ses portes entre septembre et novembre prochains.

Interview de Francis Raby : la procédure de licenciements a déjà commencé

En Charente, près d'un tiers des commerçants ont plus de 55 ans : 30% des quelque 10 000 ressortissants de la Chambre de Commerce d'angoulême envisagent de quitter leur activité dans les 10 ans. Mais 60% de ces commerçants ne trouvent pas de repreneur.

L'intérieur du commerce de Montbron - Radio France
L'intérieur du commerce de Montbron © Radio France - Pierre MARSAT