Société

Faux diplômes : les employeurs pourront détecter les CV mensongers grâce à un site internet

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 21 janvier 2016 à 12:33

© Maxppp - Mentir sur son CV est devenu une pratique répandue

Les employeurs pourront bientôt vérifier en ligne la sincérité des CV qui passent entre leurs mains, promet le ministère de l'Éducation nationale. Il a annoncé jeudi le lancement d'un site d'authentification des diplômes à la fin de l'année.

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé jeudi la création d'un service numérique pour délivrer les attestations de diplômes d'Etat, un dispositif qui garantira l'authenticité des documents auprès des employeurs, autrement dit un outil de lutte contre les CV "enjolivés". Ce service d'attestation numérique des diplômes, qui sera peu à peu mis en place à partir de l'année scolaire 2016/17, est "unique en Europe", selon Najat Vallaud-Belkacem. 

Mentir sur son CV, une pratique devenue courante

Actuellement, un diplôme d'Etat dans sa forme "papier filigrané" ne peut être délivré qu'une seule fois à son titulaire. S'il le perd, il ne peut ensuite obtenir une attestation qu'auprès de l'école ou de l'université. Quelque 80.000 demandes sont effectuées chaque année, indique le ministère. D'autre part, des études montrent que jusqu'à 30% des CV transmis par les candidats aux cabinets de recrutement présentent des diplômes "de façon abusive ou inexacte", ajoute la rue de Grenelle. Le service public numérique délivrera des attestations pour l'ensemble des diplômes nationaux visés par l'Etat et/ou conférant un grade universitaire délivrés depuis 15 ans. Sont donc concernés le brevet des collèges, le CAP, le bac et les diplômes d'études supérieures reconnus par l'Etat.

Les diplômes passent enfin à l'ère numérique

Concrètement, le diplômé se verra remettre, en même temps que la version "papier filigrané" un lien internet et un identifiant. Lorsqu'il postulera à un emploi, il pourra transmettre au recruteur son lien et son identifiant, qui permettront à ce dernier de consulter les diplômes du candidat. A noter que cette consultation ne pourra se faire qu'avec l'accord du postulant (puisque c'est lui qui détient son identifiant). Et pour les étourdis qui ont perdu la version papier de leur diplôme, le lien et l'identifiant ? Ils leur faudra se connecter sur la plateforme numérique et répondre à une batterie de questions personnelles afin de récupérer un nouveau code. Quelque 1,6 million de diplômes sont émis chaque année pour le secondaire et 500.000 pour l'enseignement supérieur. Le service, gratuit, sera progressivement étendu aux diplômes délivrés ces 15 dernières années, soit 25 millions d'attestations.