Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Gers, faux rythme à Marciac, privée de son festival de jazz

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

C'est la première fois depuis 42 ans que la commune de Marciac dans le Gers et son gros millier d'habitants ne se préparent pas à recevoir plus de 250.000 amateurs de jazz venus pour certains du monde entier. La crise sanitaire est passée par là et l'édition 2020 de Jazz in Marciac a été annulée.

Les 43e festival Jazz in Marciac dans le Gers, annulé à cause du coronavirus, aurait dû se dérouler du 24 juillet au 15 août.
Les 43e festival Jazz in Marciac dans le Gers, annulé à cause du coronavirus, aurait dû se dérouler du 24 juillet au 15 août. © Radio France - Magalie Lacombe

"Un immense vide !" Voilà comment Jean-Louis Guilhaumon, le maire de Marciac et directeur artistique du Jazz in Marciac résume son état d'esprit à quelques jours de ce qui aurait dû être la 43e édition d'un festival qui rassemble jusqu'à 250.000 amateurs dans cette petite commune du Gers. Les administrateurs ont dû y renoncer, la mort dans l'âme, courant avril dès qu'ils ont eu la confirmation que les contraintes sanitaires seraient incompatibles avec la tenue de leur festival. Résultat : un village bien calme à une période de l'année où d'ordinaire il est en pleine préparation d'un événement planétaire. 

"Jazz in Marciac, ce sont 20 millions d'euros de retombées économiques", assure Jean-Louis Guilhaumon. Pour les commerçants, les restaurateurs mais aussi les habitants qui hébergent les visiteurs. Un millier de bénévoles s'activent chaque année pour faire tourner cette machine bien huilée.

Jusqu'à 40% de chiffre d'affaires l'été

Si les habitants de Marciac et des alentours ont du vague à l'âme "On n'aura moins d'animations, ça va être un été compliqué donc on se réunit entre voisins pour compenser un peu", les commerçants ne cachent pas leurs inquiétudes. "L'été, je réalise 40% de mon chiffre d'affaires", explique Robert Gobin dans sa boutique de tapisserie d'ameublement à côté de la mairie. Un peu plus loin, Pierre Cardone, le restaurateur des Coulisses qui installe ses tables depuis 10 ans ne fera pas appel aux huit à douze extras qu'il a l'habitude de faire travailler pendant le festival. "Ça change tout", résume Isabelle, saisonnière dans le secteur. "C'est une grande catastrophe pour nous", dit-elle son tablier autour de la taille. 

Le patron du restaurant Les Coulisses va adapter sa masse salariale en renonçant aux extra qu'il emploie d'habitude pendant le festival Jazz in Marciac.
Le patron du restaurant Les Coulisses va adapter sa masse salariale en renonçant aux extra qu'il emploie d'habitude pendant le festival Jazz in Marciac. © Radio France - Magalie Lacombe

Reportage auprès des commerçants de Marciac qui redoutent cet été sans Jazz in Marciac

Alors, les organisateurs ont tenté de trouver une parade : les pique-nique musicaux de Jazz in Marciac. Il s'agit d'une formule composée d'un concert à déguster chez soi accompagné d'un panier rempli de produits du terroir et deux places pour la prochaine édition de Jazz in Marciac en 2021. Le tout est toujours disponible pour 50 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess