Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FCSM-Strasbourg : sécurité renforcée à Bonal

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard
Montbéliard, France

Reportée dimanche dernier suite aux attentats de Paris, la rencontre entre Sochaux et Strasbourg en Coupe de France se joue ce vendredi soir au Stade Bonal (20h45). Avec un dispositif de sécurité renforcé.

70 stadiers surveilleront l'entrée au stade Bonal.
70 stadiers surveilleront l'entrée au stade Bonal. © Maxppp

A contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles. Et le Stade Bonal n'échappe pas au renforcement de tous les dispositifs de sécurité du pays depuis que l'état d'urgence a été décrété vendredi dernier.

70 stadiers et 54 policiers

La première décision est venue du ministère de l'intérieur en milieu de semaine : toutes les rencontres de Ligue 1, Ligue 2 et Coupe de France se joueront ce week-end sans aucun déplacement officiel de supporter adverse. Non pas que les rapports entre supporters sochaliens et strasbourgeois fassent particulièrement peur aux autorités, mais tout simplement parce que les brigades de CRS mobilisées suite aux attentats de Paris ne sont pas disponibles ou en nombre insuffisant pour veiller à la sécurité dans les stades.

Malgré cela, la présence policière sera sérieusement accrue. "Il y a quand même 70 stadiers au lieu de 50 habituellement, et 54 policiers alors qu'il n'y en a que 18 lors d'un match "classique". Il ne nous manque que des CRS qui ne sont pas disponibles. On attend seulement 4000 spectateurs donc cela devrait être suffisant.", explique le responsable de la sécurité du Stade Bonal Pierre Schlatter. 

"On ne lâchera rien" Pierre Schlatter, chef de la sécurité du Stade Bonal

Autre modification pour les spectateurs, la palpation à l'entrée... et sans exception prévient le chef de la sécurité. "Avant on en contrôlait un sur quatre ou un sur cinq de temps en temps... Mais là on ne lâchera rien. Les palpations seront suivies très strictement par l'ensemble de nos chefs de service, y compris sur les femmes et les enfants."

Des détecteurs de métaux pourront être également utilisés en cas de besoin. Comme à l'accoutumée, les pétards et autres fumigènes sont évidemment strictement interdits dans et aux abords du stade. Tout ce mesures de sécurité risquent en revanche d'alourdir le temps d'entrée dans l'enceinte. Il est donc conseillé aux spectateur de venir un peu plus tôt que d'habitude, l'ouverture des portes se faisant à 19h15. En hommage aux victimes des attentats de Paris, le coup d'envoi de la rencontre sera précédé d'une minute de silence et de la Marseillaise.

Dispositif de sécurité renforcé à Bonal : le reportage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess