Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Féminicides : nouveau rassemblement à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Un nouveau rassemblement contre les féminicides, ces meurtres de femmes par leur conjoint ou ex-conjoint, était organisé ce samedi 12 octobre à Orléans.

L'intersyndicale Femmes du Loiret était à l'initiative du rassemblement
L'intersyndicale Femmes du Loiret était à l'initiative du rassemblement © Radio France - Mathilde Bouquerel

Orléans, France

117. C'est le nombre de femmes désormais victimes de féminicides, ces meurtres de femmes par leur mari, conjoint ou ex-conjoint, en France depuis le début de l'année

L'un des plus récents, le 29 septembre dernier, a eu lieu dans le Loiret, à Aulnay-la-Rivière dans le Pithiverais. Un homme a tiré une balle en plein dans le cœur de sa compagne, âgée de 53 ans. Comme elle l'avait annoncé, l'intersyndicale Femmes Loiret a donc organisé un nouveau rassemblement contre les féminicides place de la République à Orléans. 

L'intersyndicale a décidé d'organiser un rassemblement pour chaque féminicide dans le Loiret - Radio France
L'intersyndicale a décidé d'organiser un rassemblement pour chaque féminicide dans le Loiret © Radio France - Mathilde Bouquerel

Un Grenelle sur les violences conjugales très critiqué

Un meurtre qui intervient en plein Grenelle sur les violences conjugales, lancé au niveau national le 3 septembre, et dans le Loiret le 6 septembre

Une déclinaison locale à laquelle l'intersyndicale Femmes du Loiret n'a pas été conviée. Un très mauvais signe selon l'une de ses membres, Agathe Fournigault : "Si même les associations de défense des droits des femmes ne sont pas entendues dans ce grenelle, qui est entendu ? C'est une _vaste opération de communication_, pour moi c'est clair."

Choix de la station

France Bleu