Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Le choix de France Bleu matin

"Femmes (et) fortes", une photographe nord franc-comtoise lutte contre les clichés

Dans son album photo, Sandrine Garnier met les femmes rondes à l'honneur, et en valeur. La photographe de Nommay, près de Montbéliard, vient de lancer une cagnotte en ligne pour financer sa publication.

 Sandrine Garnier a aussi joué les modèles pour son projet d'album photo "Femmes-et-fortes"
Sandrine Garnier a aussi joué les modèles pour son projet d'album photo "Femmes-et-fortes" © Radio France - Hervé Blanchard

Nommay, France

"Des Sourires et des âmes", le nom de l'entreprise de Sandrine Garnier, photographe installée à Nommay, près de Montbéliard, pourrait très bien être le titre de son projet d'album photo de femmes rondes. Son livre, intitulé "femmes-(et)-fortes", a pour objectif de casser les préjugés liés au physique des femmes aux formes généreuses. Et surtout de montrer qu'elles sont rondes et belles à la fois, "et qu'elles peuvent être fières d'elles" ajoute la jeune photographe. Son album est en boîte, mais elle compte sur un financement participatif pour pouvoir le publier. 

"Les femmes rondes ne se trouvent pas photogéniques, et c'est faux" -Sandrine Garnier

Selon une étude, 40% des femmes ont une taille 44 et plus. Ce diktat de la minceur, notamment dans les magazines féminins, a été l'élément déclencheur du projet de Sandrine Garnier "On est bombardés par des photos auxquelles je ne peux m'identifier, et en discutant avec d'autres mamans, étant ronde moi-même, je me suis rendu compte que toutes les femmes fortes s'imaginent non photogéniques, alors que ce n'est pas le cas. Tout le monde peut être photogénique, il suffit d'avoir une bonne lumière, d'être en confiance avec son photographe".

Du coup, Sandrine Garnier propose son projet auprès de son entourage. Et se montre convaincante. "J'ai commencé par lancer des défis en disant aux femmes, je te prends en photo, et je te promets que tu vas repartir avec une photo qui te plaît. Et ça a marché, et du coup, je me suis dit, pourquoi pas en faire un livre pour montrer aux femmes fortes, aux femmes rondes qu'elles peuvent être belles"

Les modèles ont posé en extérieur, comme en intérieur, habillé ou dénudé - Aucun(e)
Les modèles ont posé en extérieur, comme en intérieur, habillé ou dénudé - Sandrine Garnier

Un album sans retouche

Devant son objectif, Sandrine Garnier fait prendre la pose à 13 modèles (dont elle-même), de tous âges, de toutes corpulences. "L'album est certifié sans retouche concernant le poids, que ce soit certaines cicatrices ou les formes" insiste la photographe qui précise aussi que "les portraits ont eu lieu en intérieur, comme en extérieur, en habillé ou en dénudé". Le résultat est de toute beauté, une cinquantaine de clichés en couleur, ou noir et blanc, accompagnés pour certains de commentaires, de citations des modèles. 

Les modèles étaient de tous âges, et de toutes corpulences. Aucune retouche de poids n'a été réalisée - Aucun(e)
Les modèles étaient de tous âges, et de toutes corpulences. Aucune retouche de poids n'a été réalisée - Sandrine Garnier

Une cagnotte en ligne pour que l'album voie le jour

L'album photo est terminé. Sandrine Garnier finalise juste la mise en page mais a surtout besoin d'un coup de main financier. Pour que son livre soit imprimé et publié, la photographe vient de lancer une cagnotte en ligne via la plate-forme Ulule femmes-et-fortes. Ce financement participatif dépasse déjà le millier d'euros, mais il en faut 3.000 en tout pour que son album voie le jour (si à cette date, la somme n'est pas atteinte au centime près, son projet ne pourra aboutir). La cagnotte reste en ligne jusqu'au 29 novembre. Juste à temps, on l'espère, pour offrir un beau cadeau de Noël à toutes ces femmes rondes et belles à la fois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu